Définition de la compétitivité : facteurs et enjeux – CHAPITRE I
Introduction du 1ère chapitre
L’OCDE définit la compétitivité comme étant la latitude dont dispose un pays, évoluant dans des conditions de marché libre et équitable, pour produire des biens et services qui satisfont aux normes international du marché tout en maintenant et en augmentant simultanément les revenus réels de ses habitants dans le long terme « cela n’est possible qu’avec une productivité en hausse »

En effet, nous vivons dans un monde en changement permanent ou la compétitivité économique est exacerbée. il n’est pas de jour ou l’on ne voit l’annonce d’un projet géant de fusion de l’entreprise de lancement de chantiers ambitieux ou d’émergence de nouvelles technologies, chaque homme, chaque entreprise, chaque état se trouvent confronté à un univers dont les mutations ne sont pas aisément indentifiable.

Cependant, l’entrée en compétitivité est possible à condition de transformer les contraintes de l’environnement en opportunité  de développer le réseau inter industriel, et enfin combattre les déficits de performance.
Avant de donner certaines  définitions  à la notion de compétitivité.  Il est nécessaire tout d’abord de définir la notion de concurrence car se sont deux termes complètement liés  en effet pour être concurrentiel,  il faut être compétitif, S’apporter et dépasser les performances et les capacités des entreprises concurrentes.
Il existe plusieurs définitions du concept compétitivité :
Selon Henri SPITEZKI : « une entreprise est compétitive lors qu’elle est capable de se maintenir durablement et de façon volontariste sur un marché concurrentiel et évolutif, en réalisant un taux de profit au moins égal au taux requis par le financement de ces objectifs » 1.

Pour B. Courbis : « la compétitivité des producteurs nationaux (ou étranger) se mesure par leur plus ou moins grande aptitude avoir une part élevée du marché » 2

Dans ce chapitre on va essayer d’étudier dans le première section la notion de la compétitivité ainsi que ses facteurs et dans une seconde section on va traiter la
notion de la qualité comme enjeux de la compétitivité.

SECTION I : Aperçues sur la notion de la compétitivité
La notion de la compétitivité est une notion ambiguë, ainsi qu’une entreprise peut être temporairement non compétitive, mais elle survie a terme, et peut disposer d’un potentiel important de compétitivité, d’autres peuvent être compétitives en l’état sans pour autant pouvoir résister aux pressions concurrentielles futures.

Nous allons essayer, dans cette section, de donner quelques éclaircissements  concernant le concept « compétitivité », et de présenter quelques axes expliquant son regain d’intérêt.

Paragraphe 1 : Les facteurs de la compétitivité
Une revue exhaustive de la littérature sur la compétitivité révèle qu’un cadre théorique pouvant dresser la question est  jusqu’à nos jours, absent. Cependant, les nouveaux développements de la théorie de la croissance  économique (Crossman and Helpman3, 1990) est celle de l’organisation industrielle (Jacquemin4 1987) représentant toutes les deux une réaction aux limites du modèle néoclassique, ont permis d’apporter des éléments de réponse aux différentes  questions posées en l’occurrence un éclairage sur les facteurs pouvant affecter la compétitivité.
D’après ce cadre,  la compétitivité est le résultat d’un ensemble des facteurs aussi bien nationaux qu’internationaux.

Définition de la compétitivité : les facteurs de la compétitivité

Niveau national          Niveau international
Dotation en ressources
(terre, etc.)
Technologie          taux de change
Productivité     Conditions du
marché mondial
Caractéristiques du produit       compétitivité  Préférences et
arrangements
Economies d’échelle       coût de
transport
international
Régulation fiscale
Monétaire et politiques
Des échanges

A- Au niveau national
*    Les dotations en ressources :
Les ressources naturelles (terre, climat, eau, etc.) aussi bien que les ressources en capital humain sont des facteurs critiques dans la détermination de la compétitivité d’un produit ou d’une entreprise donnée. Une composante importante de la dimension « capital humain » est l’expertise des décideurs ou niveau des entreprises. Ainsi, la qualité de gestion peut être déterminante du succès au de l’échec de ces unités.

*    La technologie
Le progrès technologique ainsi que l’efficacité du processus de production impliquent tous les deux une productivité des facteurs plus élevée et par conséquent conditionnent l’avantage compétitif d’une entreprise ou d’un secteur donné. La recherche et le développement de nouvelles techniques plus appropriées, nécessitant parfois des investissements lourds, peuvent conférer aux différentes entités une meilleure compétitivité.

*    Les caractéristiques du produit
Les caractéristiques d’un produit donné peuvent être très importantes dans la détermination de sa position concurrentielle sur le marché quand le produit est différencié.  Par conséquent, étant donné la diversité des préférences des consommateurs, les entreprises peuvent focaliser leur stratégie a servir des niches de marchés pour répondre a une demande bien particulière, d’autre hors prix, tels la maintenance, la fiabilité, le service après vente…..etc.

Définition de la compétitivité: facteurs de compétitivitéPeuvent être des éléments décisifs dans la détermination de la compétitivité d’un produit. En effet « la compétitivité hors prix est aussi importante que la compétitivité prix, dans la détermination, la spécification et la qualité du produit la commercialisation, ainsi que les dispositions pour sa maintenance peuvent devenir des éléments décisifs  de sa compétitivité plutôt que son prix « Morris, 1985 »5.

*    Les économies d’échelle
La  productivité des ressources et donc le coût marginal varie avec le niveau de production d’un produit donné ainsi, l’économie d’échelle est un facteur critique dans l’évaluation de la compétitivité d’un produit donné.

*    La régulation et les politiques des échanges
Les mesures de politique de l’Etat ont aussi des effets profonds sur la compétitivité d’une industrie ou d’un produit donnée les politiques fiscale et monétaire (taxation, taux d’intérêt, contrôle d’inflation), la politique interventionniste de l’état et celle des échanges commerciaux avec l’extérieur (Tarifs, quotas…etc.) ont toutes des influences sur la compétitivité des différents produits.

B- Au  niveau international
A l’échelle international, la compétitivité dépend d’une multitude de facteurs, parmi les plus importants on  peut citer le taux de change, les conditions du marché international, le coût de transport international et enfin les préférences et arrangements entre les différents pays.

L’Assurance du Transport International

Le taux d’échange est détermine par l’offre et la demande relatives d’une monnaie a une autre. Dans certains cas, ce taux est influencé  par les mesures de politique que les différents  gouvernements mettent en place, ainsi la dévaluation de la monnaie d’un pays par rapport à celle de son concurrent se traduit par une amélioration de la compétitivité des produits exportés, produits devenus moins chers en terme de monnaie du pays importateur, les produits importés, a leur tour deviennent plus compétitifs.
Etant donné cette revue des différents facteurs pouvant influencer la compétitivité, la question qu’on peut se poser est la suivante: quels sont les instruments appropriés pour évaluer la compétitivité d’une nation, d’une industrie ou d’une entreprise ?
La compétitivité des entreprises marocaines face aux défis de libre-échange

La compétitivité des entreprises marocaines face aux défis de libre-échange

_________________________
1 Henri SPITEZKI, la stratégie d’entreprise, compétitivité et mobilité, p : 53
2 B. Courbis ,  compétitivité et croissance en compétitivité en économie concurrencée, Dunod paris 1975, p : 85
3 Grossman, f, et helpman, E , Trade. énnovation, and growth, American economic . revue, 80: 86-92,1990
4 A .Jacquenin, A the new industrial organisation the mit press, Cambridge, Massachussettes, 1987.
5 D, Morris. the economic systèm in the UK oxford university Press, oxford,1985