Les rôles du tableau de bord

Les rôles du tableau de bord – Section 2:
Dans une réflexion générale, un bon tableau de bord peut donner à l’entreprise un avantage concurrentiel décisif, et cette grâce à ses rôles de contribution et d’exploitation.

A ce niveau, nous présentons sans aucune prétention les rôles attribués par cet instrument à savoir que le tableau de bord est à la fois : un instrument de contrôle et de comparaison, outil de dialogue et communication et outil qui aide à la décision.

§ 1 : le tableau de bord : instrument de contrôle et comparaison.
Le tableau de bord est un outil de reporting car il permet de contrôler en permanence les réalisations par rapport aux objectifs fixés dans le cadre de la démarche budgétaire. Ainsi, le tableau de bord prenne tout leur intérêt lorsqu’il sollicite le dynamisme des centres de responsabilités, pour cela il est nécessaire que les mesures fassent l’objet de comparaison rapprochée avec des références.
Celles-ci peuvent être les objectifs issus des négociations budgétaires ou tout simplement des réalisations passées comparables, ou le cas échéant, les performances des concurrents.
“C’est à partir d’une comparaison systémique avec ces références, que des analyses de résultat pourront être conduites et qu’une appréciation des performances sera réalisée”
A vrais dire, le tableau de bord doit mettra en évidence, ce que ne va pas, il doit faire ressortir les phénomènes susceptibles varier sans qu’on s’en aperçoive par ailleurs, reste de savoir autres rôles de cet instrument.

Les rôles du tableau de bord§ 2 : le tableau de bord : outil de communication et dialogue
Nous avons observé que le tableau de bord était un outil d’aide au pilotage des centres de responsabilités. Il a aussi « un rôle de coordination essentiel, dans la mesure où il permet aux différents niveaux hiérarchiques de suivre le fonctionnement des entités dont ils ont la Supervision ».

Pour sa nature, le tableau de bord doit servir de base au dialogue entre le supérieur et ses subordonnés.
L’utilisation du tableau de bord comme instrument de dialogue entre les différents services de l’organisation pour qu’ils puissent mieux coordonner leurs actions correctives et leurs commentaires sur les résultats exige que les délais d’obtention des documents soient respectés et que les données soient bien comprises par tous. Si ces conditions sont réunies il devient alors, un outil irremplaçable de coopération et outil de dialogue utilisé par tous.

§ 3 : le tableau de bord: aide a la décision.
Dès sa parution, le tableau de bord fournit des informations sur l’état de fonctionnement de l’entreprise et sur ces points clés de gestion.

Certes il doit être à l’initiative de l’action entreprise pour que soit possible, il faut que le responsable ou l’utilisateur de cet instrument soit capable à la fois d’analyser les causes de ces phénomènes et de mettre en place les potentialités pour déclencher tout un processus de correction, c’est dans ce sens que le tableau de bord peut être considéré comme une aide à la décision.
Notons enfin, qu’un tableau de bord bien adopté aux objectifs des responsables peut donner à l’organisation un avantage concurrentiel décisif.

La mise au point de cet instrument repose sur la capacité à exploiter des données se trouvant en comptabilité (facturation, paie,…) ainsi que, les données issues de la gestion opérationnelle (temps, machine, clients, traités ;…) . En ce sens, c’est le contrôle de gestion qui est à l’origine de la mise en place de cet outil.
LE TABLEAU DE BORD DE GESTION DE L’ENTREPRISE
Première partie: Tableau de bord et Indicateurs
Chapitre I : le tableau de bord



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *