Posts tagged with commerciales

Histoire des politiques commerciales marocaines jusqu’en 1983

Le commerce marocain Le Maroc et les politiques commerciales internationales – Chapitre II : Pays en développement, en transition, intermédiaire, d’économie mixte, la multiplicité et le flou de termes révèlent la complexité de l’économie marocaine. Passé en quelques décennies d’une activité rurale et primaire dominante à une économie diversifiée dans laquelle la part des secteurs secondaires et tertiaires ne cessent de progresser, de la dépendance imposée par la convention d’Algésiras et les liens politiques du protectorat à la maîtrise de ses choix, des illusions de la planification et de l’étatisation aux espoirs du libéralisme et des et de l’étatisation aux espoirs du libéralisme et des privatisations, porté par son dynamisme démographique, mais contraint par les impératifs d’un marché mondialisé, le Maroc offre un immenses terrain […]

La politique du protectionnisme

La politique du protectionnisme – Section II : Les périodes de prospérité et de croissance de l’économie mondial vont toujours de pair avec celle de la libéralisation et d’expansion des échanges internationaux. Ceci ne signifie pourtant pas que tous les pays notamment parmi les plus ouverts au commerce international, ont définitivement choisi le libre échange intégral. La libéralisation progressive des échanges grâce aux réductions tarifaires obtenues à la suite des négociations multilatérales dans le cadre du GATT est encore limitée en 1991 aux produits manufacturés. La protection étant la règle dans le cas des produits agricoles ( sans préjuger de l’issue prochaine de l’Uruguay ROUND).Elle est d’autre part entravée de plus on plus par la mise en place des barrières non tarifaires dont les plus […]

Les politiques commerciales internationales

Le Maroc et les politiques commerciales internationales – Partie I: Toutes les économies, quels que soient leurs structures, leurs régimes politiques, leurs dimensions, participent à l’échange international. Pour les économistes, le fondement de base de l’échange doit être recherché dans la théorie des coûts comparatifs énoncée par David Ricardo en 1817. Avec le développement sans précédent des échanges multilatéraux qui caractérisent l’évolution de l’économie mondiale depuis la seconde guerre mondiale, et qui tend à accompagner la croissance économique on pouvait penser que le prochain millénaire sera celui du libre-échange, et que le temps du protectionnisme est bien révolu. De fait, malgré le mouvement de libéralisation des échanges que favorisent les réductions tarifaires accomplies dans le cadre du GATT, le monde n’a jamais cessé de connaître […]