Category Archives: Langue Française

Langue Française, Mémoires et recherches de fin d’étude en Langue et Littérature Françaises




Transfert didactique

Transfert  didactique – Chapitre III: En imposant la lecture d’ouvre intégrales, les Orientation pédagogiques de 2007 obligent ” le professeur à ne plus considérer chaque heure de cours comme une suite autonome”.. Il doit au contraire, structurer son enseignement en un ensemble cohérents de séances s’organisant autour de projets pédagogique clairement définis, c’est-à-dire en séquences”.… »


Critique de la philosophie optimiste

Description du conte – Chapitre II : 3- Défense des valeurs humaines impérissables d – Critique de la philosophie optimiste(voir extrait aux annexes) Pangloss est le philosophe pour qui tout va bien et refusant de remettre en cause son optimisme même devant les pires horreurs. A chaque fois, il essaye de trouver des explications et des… »

Critique de l'esclavage

Le voyage initiatique de Candide Chapitre II- Description du conte 3-Défense des valeurs humaines impérissables c – Critique de l’esclavage (voir extrait 3 aux annexes) Après l’heureuse étape de l’Eldorado, pays où tout semble bien, l’infatigable Candide entame la deuxième partie de son périple. Il découvre la réalité amère de l’esclavage à Surinam en s’étant… »


Critique de l’intolérance

Le voyage initiatique de Candide Chapitre II- Description du conte 3-Défense des valeurs humaines impérissables b- Critique de l’intolérance (voir extrait 2 aux annexes) L’intolérance qui conduit à mépriser, à persécuter et à tuer ceux qui ne pensent pas comme soi, trouve également son écho dans Candide. L’autodafé du chapitre IV de l’œuvre s’inscrit dans … »

Défense des valeurs humaines impérissables

Le voyage initiatique de Candide Chapitre II- Description du conte 3-Défense des valeurs humaines impérissables Voltaire nous dépeint un monde où le mal est une réalité omniprésente. L’apparent vagabondage de Candide est destiné à nous révéler qu’aucun endroit sur terre n’échappe au fléau (mal) sauf l’itopique Eldorado). Mais au delà d’une description « romanesque »… »