Les institutions et les organes de l'OCI

Aperçu sur l’organisation de la conférence Islamique (O.C.I) – Chapitre Préliminaire:

L’organisation de la conférence islamique est une organisation internationale qui compte 56 Etats membres, décider à rassembler leurs ressources, à unir leurs efforts et à parler d’une seule voix pour défendre leurs intérêts et assurer le progrès et le bien-être de leurs populations et de tous les musulmans à travers le monde.

L’organisation a vu le jour à rabat, Royaume Maroc le 12 rajab 1389, correspondant au 25 septembre 1969 à l’occasion de la première réunion des dirigeants du monde islamique, tenue dans la capitale Marocaine suite à l’incendie criminel de la mosquée Al – Aqsa, perpétré le 21 Août 1969 à Jérusalem, occupée par les éléments sionistes, ce crime berbère constitue une atteinte aux sanctuaires des musulmans à leurs lieus de culte, à leur dignité et à leur foi. Le monde entier a dénoncé cet acte et s’est trouvé obligé de relever ce défi lancé Alcods, première Qibla et troisième lieu, le plus sacré de l’islam, la réunion a débouché sur la création de l’organisation dont la charte appelle à user de tous les moyens politiques et militaires pour la libération d’Al-Qods charif de l’occupation sioniste.

Six mois après cet événement historique, le Moharrem 1390 H (Mars 1970), la première conférence des ministres des affaires étrangères, réunie à Djeddah, créé le secrétariat de l’organisation chargé d’assurer la liaison entre les états membres et de coordonner leur action. La conférence désigne un secrétaire général et fixe à Djeddah, le siège de l’organisation, en attendant la libération de Jérusalem qui deviendra le siège définitif Incha – Allah.

L’O.C.I dispose d’institutions et de plusieurs organes et elle a élaboré une charte qui impose à tous les membres le respect des règles de base au sein de cette organisation.

Section a: les institutions et les organes de l’OCI
1/ les organes principaux

  • la conférence des Rois et des chefs d’état de gouvernement au sommet islamique, instance suprême de l’organisation  qui se réunit tous les trois ans pour en définir la politique.
  • La conférence islamique des ministres des affaires étrangers qui se réunit annuellement pour faire  la point de la mise en oeuvre de décisions qu’elle apprise dans la cadre de la politique définie par le sommet islamique.
  • Le secrétariat général qui est l’organe exécutif de l’organisation charge d’appliquer les décisions arrêtées  par les instances de décisions précitées.

Pour coordonner et impulser son action, unifier ses vues dans les divers domaines de coopération, politique économique, culturel, commercial….entre les Etats membres, l’organisation a crée divers comités d’AL-QODS, le comité permanent pour les informations et les affaires culturelle, le comité permanent pour la coopération économique et commercial, le comité permanent pour la coopération scientifique et technologique et le comité Islamique de paix, sont présidés par des chefs d’Etat.

2/les organes secondaires:
Les institutions et les organes qui concurrent à la réalisation des objectifs de l’O.C.I se sont multipliés et justifiés avec le temps. Au nombre de vingt et un, ils sont des vocations spécifiques  dans les domaines culturel, scientifique, économique, juridique, financier, sportif, technique, pédagogique, professionnel, médiatique, social, et humanitaire. Ils sont classés, selon leur degré d’autonomie par rapport à l’organisation mère, en organes subsidiaires, organes spécialisés et institutions affiliées.

-Définition des institutions affiliées :
Ce sont des institutions qui regroupent des entités ou des personnes morales, auxquelles l’adhésion est ouverte et facultative pour les institutions et les indépendants de ceux du secrétariat général ou des organes subsidiaires, et dont la création a été passionnée par les conférences islamiques des souverains et des chefs d’Etat et de gouvernement, et la conférence islamique des ministres des affaires étrangères.

A ce jour 7 institutions affiliées ont vu le jour dont les sièges sont abrités par diverses capitales et autres villes Islamiques.
*La chambre islamique de commerce, d’industrie et d’échange de marchandises (siège à Karachi), elle a été crée en application d’une adopté par la dixième conférence islamique des ministres des affaires étrangères réunies à Fès (MAROC), en Mai 1979 à cet effet.

Les objectifs de la chambre islamique de commerce, d’industrie et d’échange de marchandises consistent à- promouvoir et encourager l’industrie, le commerce et l’artisanat entre les l’Etats membres.

  • encourager la coopération entre les chambres islamiques et les organisations internationales concernées par les questions commerciales industrielles et agricoles.
  • Promouvoir l’échange des délégations commerciales et organiser des affaires commerciales, des cycles d’études et des compagnes de commercialisation.
  • Encourager les investissements et les projets entre les Etats membres
  • Abriter en cas de litiges commerciaux et industriels.
  • L’organisation des capitales islamiques (siège à Jeddah), elle a été crée le 12 / 03 / 1400H (30 / 09 / 1980) par les résolutions de la première conférence générale de l’organisation tenue à Makkah al – Mukarramah, où se trouve le conseil administratif et le secrétaire général.
  • La confédération sportive des jeux de la solidarité islamique (siége à Riyadh, Arabie Saoudite), qui a été crée conformément à la résolution 17/11-c de la onzième conférence islamique des ministres des affaires étrangères réunie à Islamabad (Pakistan) en mai 1980, et la résolution no 7/3-c du troisième sommet Islamique, réunie à Makkah Al-Moukarrama/taif, Royaume d’Arabie Saoudite), en janvier 1981.
  • Le comité islamique du croissant international (CICI) son siège à Benghazi (Libye), cette institution spécialisée est crée lors de dixième conférence islamique des ministres des affaires étrangères tenue en mai 1979 à Fès (MAROC). Le comité contribue à l’atténuation des souffrances causées par les calamités, les catastrophes et les guerres.
  • L’association islamique des armateurs, son siège à Jeddah, approuvée par la troisième conférence islamique réunie à makkah Al – Mukarramah/Taif en Janvier 1981.
  • La fédération mondiale des écoles Arabo – islamiques internationales: (le siège à Riyad), le projet a été approuvée par la 7ème conférence islamique des ministres des affaires étrangères tenue à Istanbul en Mai 1976.

La fédération œuvre en vue de diffuser la culture islamique et la faveur du renforcement des écoles et des centres culturels, de la formation des cadres et de la promotion de la coopération entre les institutions opérant dans le domaine de la propagation de la langue Arabe et de la culture islamique dans le monde.

  • l’association internationale des banques islamiques a été fondée sous les auspices de l’OCI, le 7 ramadan 1397H (21 août 1977). Son objectif fondamental est d’accroître et de renforcer les liens entre les institutions financières islamiques et de promouvoir la coopération et la coordination entre elles.

Le Maroc et Organisation de la Conférence Islamique



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *