Les sociétés de financement: crédit bail, caution mutuelle..

Les sociétés de financement se considèrent comme le deuxième représentant des établissements de crédit au Maroc, depuis 1993 ces établissements sont soumis au contrôle de Banque al Maghreb, ce type de sociétés a connu une […]
Le marché marocain du crédit: Structures – comportements et performances
Chapitre I: La structure du marché de crédit :

Section 1: L’offre du Crédit
A- Les établissements de crédit :
b – les sociétés de financement:
1- Nombre des établissements des sociétés de financement.
[…] sont soumis au contrôle de Banque al Maghreb, ce type de sociétés a connu une grande évolution  notamment l’octroi du crédit de consommation et crédit bail.

Ø la distinction entre les différentes sociétés de financement :

a*)   la loi distingue entre deux catégories des sociétés de financement :
Les premières catégories dont les opérations sont limitées par des dispositions législatives ou réglementaires.

b*)  la deuxième catégorie  des sociétés de financement dont les activités sont précisées dans leur agrément.

Il s’agit principalement des sociétés suivantes :
*  Sociétés de crédit bail mobilier et immobilier.
* sociétés de crédit à la consommation.
* sociétés d’affacturages.
* sociétés de cautionnement et de mobilisation de créances.
* sociétés de gestion de moyen de paiement.
* sociétés  de crédit immobilier.
* sociétés de financement de nantissement de marchandises.
* sociétés de cautionnement mutuel.

2 – les sociétés de financement crédit bail (leasing) :
Les sociétés de crédit bail deviennent  un moyen de financement efficace. Elles sont apparues  au début des années 1960, les activités de ces sociétés  ne doivent  pas  être confondues  seulement avec une location simple que le locataire peut interrompre  moyennant  un simple préavis. Elle peut également être confondue avec une location-vente car son intérêt réside dans la faculté du locataire à lever l’option ou à ne pas le faire, c’est-à-dire se rendre propriétaire du bien. Il peut choisir soit de restituer le bien à  la société bailleresse, soit reconduire la location pour une nouvelle durée.

Selon les normes IAS/IFRS (internationales) :
§  le contrat prévoit le transfert de la propriété au locataire à l’issue du contrat.
§  le contrat dont la durée est proche de la durée d’utilisation du bien.
§  le contrat dont le prix de levée de l’option est suffisamment avantageux  pour qu’il soit  pratiquement certain que le locataire achètera le bien à la fin du contrat.
§  le contrat qui au début indique que la valeur actualisée des paiements minimaux dus par le locataire est au moins égale à la valeur de l’actif loué.

Les différentes sociétés de financement crédit bail :
o   wafasalaf
o   wafaimobilier
o   maghrebail
o   crédor

3- Les sociétés de financement d’achat à crédit :
Les sociétés de financement à crédit sont apparues longtemps avant les sociétés de leasing. Leur expansion s’est effectuée parallèlement à l’accroissement des besoins de crédit. Elle fut crée en 1936. A la différence des sociétés de leasing qui acquièrent les matériels choisis par un  entrepreneur en vu de les lui louer, les sociétés de financement d’achat à crédit  apparaissent comme un simple intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur du véhicule.
Elle convient de noter qu’à l’occasion de l’ouverture des crédits ces sociétés font souscrire à leur clientèle des billets à ordre, échelonnés par mensualité constante sur la duré du prêts variant généralement entre 12 et 36 mois.

Les difficultés auxquelles sont confrontées actuellement ces sociétés au    Maroc sont engendrées par la conjugaison de multiple facteur, énoncés succinctement  comme suit :

  • Absence des commandes à l’administration.
  • Augmentation sensible des prêts des véhicules qui freine à la fois la volonté d’investissement des petits utilisateurs et des entreprises.
  • Augmentation des importations des véhicules d’occasion et des ré- immatriculation.
  • Faible commercialisation des nouveaux modèles (qui sont des stimulants pour le marché).
  • Ralentissement des investissements publics .
  • La concurrence des banques et des sociétés de leasing.
  • Enfin, les conditions élevées appliquées à la clientèle par ces sociétés (motivées par leur frais  de gestion importants).

4 – Les sociétés de financement de crédit à la consommation :
Les sociétés de crédit à la consommation qui ont proliféré d’une façon prodigieuse aux États-Unis et en Europe, sont spécialisées dans le financement d’équipements domestique et ménager (ameublement, réfrigérateur, télévision, radio, cuisinière, motocycle, chaîne de stéréophonie, diverse machine à coudre…etc.). La création au Maroc des sociétés d’équipements domestiques et ménager ( CREDIT EQDOM ) en 1974,  a permis d’alléger bon nombre de commerçants des crédits qu’ils consentaient sous forme de facilité de paiement de courte duré, en permettant parallèlement aux consommateurs de bénéficier d’un financement plus important et plus long (6à 36 mois).

5- Les sociétés de caution mutuelle :
Le cautionnement mutuel est un système qui tend à créer les groupements professionnels, à caractère régional ou national, destinés à faciliter à leurs  membres l’accès au financement bancaire, le principe était de permettre à des emprunteurs de se réunir au sein d’un organisme appelés  Caution Mutuelle, capable d’offrir au prêteur une garantie collective qui met en jeu la solvabilité de tous les participants.

Comme leur nom l’indique, ces groupements interviennent sous forme de caution. Les décisions sont prises d’une manière indépendante des organismes de prêts, au terme d’une appréciation correcte des risques. Cette appréciation, au-delà du critère bilanciel, est fondée sur la moralité, la compétence et la valeur personnelle des membres adhérents que ces sociétés connaissent parfaitement.
C’est ce que l’on appelle dans ces sociétés « le ratio de la valeur humaine ».  Cette fonction d’appréciation relève du Conseil d’Administration, composé de professionnels élus par leurs confères.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *