Les sociétés de financement: Les résultats

Spread the love

B. Les résultats des sociétés de financement:
L’activité des sociétés de financement était globalement bien orientée, en 2007, confirmant la tendance d’une progression aussi importante que régulière des financements alloués à certains segments de la clientèle notamment les PME et les particuliers. Au cours de 2008, son dynamisme à la faveur d’une demande de crédit outenue, elle-même stimulée par un environnement économique national propice.

Indicateur d’activité et de rentabilité des sociétés de financement (en milliards de dirhams)

Indicateur d'activité et de rentabilité des sociétés de financement

A fin 2008 avec un total de 74,3 milliards, le volume d’activité des sociétés de financement, s’est inscrit en hausse de 17% contre 25% un an auparavant. Ces sociétés ont affiché un encours brut de crédits de 72,7 milliards, en hausse de 17% après 18,7% enregistré l’année précédente. L’encours des créances en souffrance a représenté 9,1% des crédits, en baisse de 1,1 point. Ces créances ont été couvertes par les provisions à hauteur de 84%.

Part de chaque catégorie de sociétés de financement dans le total-actif

Part de chaque catégorie de sociétés de financement dans le total-actif

Concentration du total-actif des sociétés de crédit-bail

Concentration du total-actif des sociétés de crédit-bail

Le graphique montre Les parts des trois et cinq premières sociétés de crédit-bail dans le total actif du secteur sont demeurées inchangées respectivement à 59% et 86%.

L’activité des sociétés de crédit à la consommation: stimulée par la demande des ménages, s’est maintenue à un niveau soutenu, toutefois en retrait par rapport à celui de l’année précédente. Ces sociétés ont enregistré un total-actif de 38 milliards de dirhams, en hausse de 13,7%, contre 25,7%. S’établissant à 38,4 milliards de dirhams, l’encours brut des crédits distribués par ces sociétés s’est accru de 14,8% après 17,9% en 2007. Cette décélération trouve son origine dans le ralentissement de l’activité de la location avec option d’achat en liaison avec l’impact des nouvelles dispositions fiscales introduites par la loi des finances de 2008. Ainsi, l’encours enregistré sur ce segment, après avoir réalisé une hausse de 37,8% en 2007, a accusé une baisse de 16,4% pour s’établir à 7 milliards de dirhams. Selon les données de l’Association Professionnelle des Sociétés de Financement, les prêts non affectés, représentant 60% des crédits à la consommation, se sont accrus de 14% à 22 milliards de dirhams. Ils sont composés pour l’essentiel de prêts personnels. L’encours des crédits affectés, constitué à hauteur de 90% de crédits pour achat de véhicules et 10% de prêts pour équipement domestique, a augmenté de 24% à 13,7 milliards de dirhams. L’encours des créances en souffrance s’est chiffré à 4,5 milliards, soit un taux de 11,8% contre 12,6% une année  auparavant. Le taux de couverture de ces créances par les provisions s’est établi à 84%. Par contre Les ressources des sociétés de financement demeurent dominées par l’endettement bancaire, dont la part a atteint 71%, celle des titres de créance émis, poursuivant sa tendance baissière, s’est établie à 5%. Les ressources des sociétés de crédit à la consommation sont constituées pour plus des deux tiers de l’endettement bancaire. L’encours de ce dernier s’est apprécié de 20% à 26 milliards de dirhams. L’encours des titres de créance émis, avec une part de 6% des ressources, s’est replié de 9,4% à 2,3 milliards de dirhams. Les fonds propres, hors résultat de l’exercice, se sont renforcés de 21,4% à 4 milliards de dirhams, soit une part de 10,5% du total-actif.

Le volume d’activité des sociétés de crédit-bail: s’établissant à 32 milliards de dirhams, a évolué de 21%, contre 24,8% l’année précédente.
Les opérations de crédit-bail mobilier, avec une part de 74%, ont augmenté de 19% à 22 milliards de dirhams L’activité du crédit-bail immobilier a évolué de 25,2% à 8 milliards, en relation avec le développement de l’immobilier de bureau.

Les créances en souffrance des sociétés de crédit-bail se sont établies à 1,8 milliard de dirhams, soit une part des crédits de 5,6%, contre 6,4% une année auparavant. Ces créances ont été couvertes par des provisions à hauteur de 82%.par contre les ressources de ce type de société  Représentant près de 81% des ressources, les dettes bancaires des sociétés de crédit-bail se sont accrues de 25,2% à 26 milliards de dirhams. Les titres de créance émis, avec un encours de 1,5 milliard, ont accusé une baisse de 12%.
Section 1 : Résultat des établissements de crédit:
Chapitre III : Les performances des établissements de crédit:
Le marché marocain du crédit: Structures – comportements et performances



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *