Les états financiers et les activités des sociétés de financements

Spread the love

Le mouvement de restructuration qu’a connu le secteur des sociétés de crédit à la consommation, depuis la fin des années 90, s’est ralenti ces dernières années. Les nouvelles exigences du cadre prudentiel et le renforcement de la concurrence invitent à la poursuite de la rationalisation de ce secteur.

La concentration de l’activité des sociétés de crédit à la consommation a accusé une baisse en 2008, en relation avec le repli de l’activité de la location avec option d’achat exercée par certaines sociétés. Celle des sociétés de crédit-bail est demeurée stable.
Les parts des trois et cinq premières sociétés de crédit à la consommation dans le total actif du […]
Le marché marocain du crédit: Structures – comportements et performances
Chapitre II : Les comportements des établissements de crédit:
Section 2 : Les comportements des sociétés de financement:
B- Concentration des activités des sociétés de financement
1- les activités des établissements de financement:
[…]et cinq premières sociétés de crédit à la consommation dans le total actif du secteur ont baissé de 4 points respectivement à 60% et 74%.Le poids des treize sociétés adossées à des institutions financières s’est consolidé d’un point à 97%. Les parts des trois et cinq premières sociétés de crédit bail dans le total actif du secteur sont demeurées inchangées respectivement à 59% et 86%.

2- Les états financiers des sociétés de financements:
La décélération du rythme de progression du PNB, des sociétés de financement ont réalisé, au terme de l’année 2008, un bénéfice net global de 1,5 milliard de dirhams, en hausse de 18%, contre 15,2% l’année dernière.
Le PNB, s’établissant à 4,1 milliards de dirhams, s’est accru de 10% contre 16%. Les charges générales d’exploitation se sont chiffrées à 1,7 milliard de dirhams, en hausse de 11%, dégageant un coefficient moyen d’exploitation de 40%, sans changement par rapport à l’année précédente.

Le résultat brut d’exploitation, s’inscrivant en hausse de 9,7%, a atteint 2,6 milliards de dirhams. Il a été absorbé par les dotations nettes des reprises aux provisions à hauteur de 13% après 14% en 2007. Prises séparément, les dotations nettes des reprises aux provisions pour créances en souffrance se sont inscrites en hausse de 50% à 318 millions de dirhams, contre une baisse de 38% l’année dernière.

La rentabilité des actifs (ROA) des sociétés de financement s’est chiffrée à 2%, niveau identique à celui enregistré en 2007, alors que la rentabilité des fonds propres (ROE) a accusé une baisse de 1,3 point à 22,4%.
Des agrégats du résultat des sociétés de financement ont évolué  de manière disparate selon qu’il s’agisse des sociétés de crédit à la consommation ou des sociétés de crédit-bail.

Conclusion du deuxième chapitre:
Le deuxième chapitre était consacré  totalement à traiter les différents comportements des établissements de crédit à savoir les  services rendus, les différentes gammes, les technique de recherche et développement des établissements bancaires à savoir les différentes mesures de la gestion des comptes, la gestion des ressources humaines et la commercialisation des produits les  focalisations des établissements de crédits et les différents risques bancaires. D’autre part nous avons abordé les clients spécifiques de ces établissements.

Aussi nous avons traité les différentes activités des sociétés de financements, la localisation de ces établissements et la concentration de ces activités et ses groupes des  clients spécifiques.
Ainsi l’environnement économique et financier est devenu de plus en plus source de risque dangereux pour les banques et les établissements de financement, ces risques qui peuvent être classé en : risque de marché, risque de contre partie, risque réglementaire et risque opérationnel.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *