Ecologie et occupation spatio-temporelle de l'avifaune aquatique

écologie et occupation spatio-temporelle
LA FACULTE DES SCIENCES
ET DES SCIENCES DE L’INGENIEUR
DEPARTEMENT DE BIOLOGIE

OPTION : écosystèmes Forestiers

Mémoire Pour obtenir
Le Diplôme d’Ingénieur d’Etat en Ecologie Végétale et Environnement

ECOLOGIE ET OCCUPATION SPATIO-TOMPORELLE DE L’AVIFAUNE AQUATIQUE DU CHOTT EL HODNA

Soutenu devant le Jury :
Melle. REGOUI C. M.A.C.C. Présidente
Mr. BEN SASSI T. M.A.C.C. Encadreur
Mr. SARI DJ . M.A.C.C. Examinateur
Me. BOUTERAA N. M.A.C.C. Examinateur

Par: ALBANE L. HARZALLAH I. HOCINI N

Date de soutenance : 30/06/2009
Promotion : 2008/2009

Sommaire
Introduction
Chapitre1: Aperçu générale sur les zones humides
Chapitre 3: Présentation de la zone d’étude
Chapitre 2: La biologie des espèces étudiées
Chapitre 4: Matériel et Méthodes
Chapitre 5: Résultats et discussion
Annexes
Références bibliographiques
Conclusion générale

Sommaire:

Introduction.
Chapitre 01: Aperçu générale sur les zones humides
1. Définition de zone humide.
1.1. Définition de la zone humide par la convention de RAMSAR
1.2. Définition proposée par le projet MAR de l’UNESCO
2. la convention de RAMSAR.
3. Cadre juridique international des zones humides : La convention de RAMSAR 1971.
4. Les zones humides en Algérie
4.1. La classification des zones humides en Algérie
4.1.1. Répartition géographiques
4.1.2. Classification écologique des zones humides en Algérie
4.2. Les zones humides Algériennes d’importance internationale
5. les différentes fonctions des zones humides
6. Problèmes des zones humides
Chapitre 02: La biologie des espèces étudiées
1. La famille des Anatidés
2. La famille des Ardéidés
3. La famille des Rallidés
4. La famille des Phœnicoptéridés.
5. La famille des scolopacidés
6. La famille des Recurvirostridées
7. La famille des Charadriidés
8. La famille des Gruidés
9. La famille des laridés
10. La famille des Ciconiidés.
11. La famille des Accipitridés
Chapitre 3 : Présentation de la zone d’étude
1. Situation géographique
2. Description
3. Critères de RAMSAR
4. Cadre physique
5. Climatologie
6. Cadre biotique
Chapitre 4 : Matériel et méthodes
1. Le dénombrement des oiseaux d’eau.
1.1. Les objectifs de dénombrement des oiseaux d’eau
1.1.1. Au niveau local (site d’étude).
1.1.2. Au niveau national.
1.1.3. Au niveau international
1.2 Matériels utilisés.
1.3. Méthodes et techniques de dénombrement
1.4. Etude de quelques indices écologiques
1.4.1. La richesse spécifique (RS)
1.4.2. L’indice de diversité de Shannon (H’)
1.4.3. L’indice d’équitabilité (E)
1.4.4. L’analyse statistique
2. L’étude de budget temps des oiseaux d’eau
2.1. Méthodes d’échantillonnage.
2.1.1. Méthode FOCUS
2.1.2. Méthode SCAN.
2.2. Budget temps des oiseaux d’eau
Chapitre 5: Résultats et discussion
1. Evolution et structure de l’avifaune aquatique dans Chott El Hodna
1.1. Les Anatidés
1.2. Les Ardéidés
1.3. Les rallidés
1.4. Les Phœnicoptéridés
1.5. Les Scolopacidés.
1.6. Les Recurvirostridées
1.7. Les Charadriidés.
1.8. Les Gruidés.
1.9. Les laridés
1.10. Les Ciconiidés
1.11. Les Accipitridés
2. Evolution des paramètres écologiques
2.1. L’abondance
2.2. La richesse spécifique.
2.3 L’indice de diversité de Shannon et Weaver
2.4. Indice d’équitabilité.
4. Analyse statistique
5. Budget temps
5.1 Budget temps de la sarcelle d’hiver
5.2. Budget temps du Tadorne cascara.
5.3. Budget temps du Tadorne de belon.
Conclusion générale

Liste des annexes:
Annexe n° 1: Les données climatiques
Tableau n°1. Les précipitations mensuelles et annuelles 1988-2008
Tableau n°2. Moyennes mensuelles et annuelles des températures minimales 1988-2008
Tableau n°3. Moyennes mensuelles et annuelles des températures maximales 1988-2008
Annexe n° 2: La végétation du chott El Hodna
Tableau n° 4: Liste de la végétation du chott El Hodna

spectre-chronologique-vegetation-chott-ElHodna

Figure n ° 1: Le spectre chorologique de la végétation du chott El Hodna

Le spectre des types biologiques de la végétation du chott El Hodna
Figure n° 2 : Le spectre des types biologiques de la végétation du chott El Hodna

Annexe n° 3: Photos
Photo n ° 1: Le Flamant rose au chott El Hodna
Photo n° 2: L’avifaune aquatique dans le chott
Photo n° 3: Les oiseux d’eau
Photo n° 4: Le tadorne de belon dans chott El Hodna
Photo n°7: La cigogne blanche au chott El Hodna Photos: quelques sites dans chott El Hodna

 

Liste des tableaux:
Tableau n° 01: Type et localisation administrative des 42 sites humides algériens d’importance internationale
Tableau n°02 : Caractéristiques de la station de M’sila..
Tableau n° 03 : les précipitations moyennes mensuelles et annuelles de la zone d’étude en (mm) pour la période (1988 – 2008)
Tableau n° 04 : Le régime saisonnier de M’sila.
Tableau n° 05 : Moyennes mensuelles et annuelles des températures (°C) de la station de M’sila pour la période (1988 – 2008).
Tableau n° 06 : la chorologie de la végétation da la zone d’étude.
Tableau n° 07 : Types biologiques de la végétation da la zone d’étude.

Liste des abréveations:
FAO: Food and agriculter organisation
S.M.M : station météorologique de M’sila
U.I.C.N : union international de la conservation de la nature.
W.W.F: world wildlife fund (fonds mondial pour la nature)
INA: institute national argonomique
°K: degree Kelvin
°C: degré Celsius
Q2 : quotient pluviothermique
AFC: analyse factorielle des correspondances
SCAN: instantanious simpling scan
FOCUS : focal instantanious simpling
E: indice d’équitabilité
RS : richesse spécifique
DGF : direction générale des forets
N.A : Nord – Africain
Ibéro- Maur : Ibéro- Mauritanien
Alg : Algérien
Bét- Rif : Bético- Rifien
Méd : Méditerranéen
Sah : Saharien
Sah- Sind : Sahara- Sindien
Af : Africain
Paléo- Trop : Paléo- Tropical
End: Endémique
Th : Thyrophyte
Ge: Géophyte
Ph: Phanérophyte
Ch: Chaméphyte
PS: Période sèche

Liste des figures:
11 Figure n° 01: Situation géographique du Chott El Hodna.
15 Figure n° 02: Géologie de la région du Hodna.
17 Figure n° 03: Relief de la région du Hodna.
18 Figure n° 04: Carte pédologique du Hodna.
19 Figure n° 05: Hydrologie du Chott El Hodna.
21 Figure n° 06: Histogramme des précipitations moyennes mensuelles et annuelles en (mm) de la région de M’sila (1988 – 2008).
21 Figure n° 07: Histogramme du régime saisonnier de la région d’étude (1988 – 2008).
22 Figure n° 08: Histogramme des moyennes mensuelles et annuelles des températures de la région de M’sila (1988 – 2008).
24 Figure n° 09: Diagramme ombrothermique de la zone d’étude période 1988-2008.
24 Figure n° 10: Positionnement de la station de M’sila dans le Climagramme d’Emberger.
25 Figure n° 11: Répartition des espèces végétales par familles.
42 Figure n° 12: Evolution des effectifs du canard colvert (A), Canard souchet (B) et canard siffleur (C).
43 Figure n° 13: Occupation spatiale du Chott El Hodna par le Canard colvert, le Canard souchet et le Canard siffleur.
45 Figure n° 14: Evolution des effectifs de Canard chipeau, la Sarcelle d’hiver (B) et la Sarcelle marbrée(C).
46 Figure n° 15: Occupation spatiale du Chott El Hodna par le Canard chipeau, la Sarcelle d’hiver et la Sarcelle marbrée.
48 Figure 16: Evolution des effectifs de Tadorne casarca (A), Tadorne de belon (B) et l’Héron cendré(C).
49 Figure n° 17: Occupation spatiale du Chott El Hodna par le Tadorne casarca, le Tadorne de belon et l’ Héron cendré.
51 Figure n° 18: Evolution des effectifs de la Foulque macroule (A), Flamant rose (B) et le Chevalier aboyeur (C).
52 Figure n° 19: Occupation spatiale du Chott El Hodna par la Foulque macroule, le Flamant rose et le Chevalier aboyeur.
54 Figure n° 20: Evolution des effectifs de Chevalier arlequin (A), le Chevalier stagnatile (B) et la Barge à queue noir (C).
55 Figure n° 21: Occupation spatiale du Chott El Hodna par le Chevalier arlequin, le Chevalier stagnatile et la Barge à queue noire.
56 Figure n° 22: Evolution des effectifs de l’Avocette élégante (A), l’Echasse blanche (B) et le Gravelot a collier interrompu (C)
57 Figure n° 23: Occupation spatiale du Chott El Hodna par l’Avocette élégante, l’Echasse blanche et le Gravelot a collier interrompu
59 Figure n° 24: Evolution des effectifs de Petit Gravelot (A), La grue cendrée (B) et la Mouette rieuse (C)
60 Figure n° 25: Occupation spatiale du Chott El Hodna par le Petit Gravelot, la Grue cendrée et la Mouette rieuse
61 Figure n° 26: Evolution des effectifs de la Cigogne blanche (A) et le Vautour percnoptère (B)
62 Figure n° 27: Occupation spatiale du Chott El Hodna par la Cigogne blanche et le Vautour percnoptère
63 Figure n° 28: Evolution de l’effectif totale des oiseaux d’eau dans Chott El Hodna
64 Figure n° 29: Evolution de la richesse spécifique des oiseaux d’eau dans Chott El Hodna
64 Figure n° 30: Evolution de l’indice de diversité des oiseaux d’eau dans Chott El Hodna
65 Figure n° 31: Evolution de l’indice d’équitabilité des oiseaux d’eau dans Chott El Hodna
66 Figure n° 32: Plans factoriel 1×2 de l’AFC Axe d’inertie 0,48. 0,25. 0,15. 0,07. 0,002
67 Figure n° 33: Le budget temps de la sarcelle d’hiver
68 Figure n° 34: Le budget temps du tadorne cascara
69 Figure n° 35: Le budget temps de Tadorne de belon

Références bibliographiques:
Allouche, L., 1987. Conservation sur l’activité alimentaire chez Canard chipeau et les foulques macroules hivernants en Camargue. Alauda 55: 316p.
Allouche, L., 1988. Stratégie d’Hivernage comparé du Canard chipeau et de Foulque macroule pour un partage spatio-temporelle des milieux humides de Camargue. Thèse de doctorat. Univ. Science et Technique de Languedoc, Montpellier. 179p.
Allouche, L et Tamisier, A., 1989. Activités diurnes du Canard chipeau pendant hivernage en Camargue. Relation avec les variations environnementales et sociales. Rev. Eco. (Terre et Vie) vol 44: 249-260p.
Allouche, L., Dervieux, A., et Tamisier, A., 1990. Distribution et habitat nocturnes comparées des chipeaux et des foulques en Camargue. Rev. Ecol (Terre et Vie). 45:165-176p.
Altmann, J., 1974. Observational study of behaviour: sampling methods. Behaviour 4: 227-267p.
Anonyme, 1984. Voyage d’étude ornithologique, Parc National d’El Kala (wilaya d’El Taref), Algérie, 16-31 juillet 1984, Association les amis des oiseaux, Club d’ornithologie, faculté des sciences, campus universitaire, Tunis. 53p.
Anonyme, 1993. Zones humides. Agence Nationale pour la Conservation de la Nature (ANN).72p.
Anonyme, 2000. La grue cendrée (Grus grus). Code natura A127, Gruidés. pp. 1-2.
Anonyme, 2000. Fiche descriptive sur les zones humides RAMSAR.16p
Anonyme, 2002. Agence de bassin N° 2.
Atkinson-Willes, G.L., 1975. La distribution numérique des canards, cygnes et foulques comme système d’évaluation de l’importance des gones humides. AVES. Vol.12(4):177-253p.
Attabi, Z., Zine, H., 2006. Caractéristique et importance écologique de la région sud de la zone humide du Chott El Hodna. Thèse Ing. Univ M’sila. 62p.
Aubert, G., 1976. Les sols sodiques en Afrique du Nord. Ann INA El Harrach. p6.
Aviles, J.M., Sanchez, J.M., Parejo, D., 2002. Food selection of wintering Common Cranes Grus grus in Holm Oak Quercus ilex dehesas of Southwest of Spain in a rainy season. J. Zool. (London), 256: 71-79.
Aviles, J.M., 2003. Time budget and habitat use of the Common Crane wintering in dehesas of southwestern Spain. Can. J. Zool., 81: 1233-1238p.
Bagnouls, F., Gaussen, H., 1953. Saison sèche et indice xérothermique. Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse, 88 (3- 4), 193- 239p.
Bakhti, F., 2005. Contribution à l’étude des interrelations sol- végétation dans une zone humide (Chott El Hodna wilaya de M’sila).Thèse Ing. Univ M’sila. 67p.
Baldassare, G.A., Paulus, S.L., Tamissier, A., Titman, R.D., 1988. Workshop summary: Techniques for Timing activity of Wintering Waterfowl in winter. Univ. Minnesota press. Minneapolis. 23p.
Bensaci, T., Nouidjem, Y., Bouzegag, A., Saheb, M., Houhamdi, M., 2008. Communication orale, séminaire national, interaction environnement. Biologie –Skikda. 15-17 décembre 2008.
Blondel, J., 1969. Méthodes de dénombrement des populations d’oiseaux. Masson, 1969: 97-151p.
Blondel, J., 1975. Analyse des peuplements d’oiseaux d’eau. Eléments d’un diagnostic écologique. I: Méthode des échantillonnages fréquentiels progressifs (E.F.P). Terre et Vie 29: 533-589p.
Boudrissa, S., Medjenah, F., Mezaache, F., 2007. Cartographie écologique de la leishmaniose cutanée zoonotique dans le bassin du Hodna (Algérie). Thèse Ing. Univ M’sila. 60p.
Boucheker, A., 2005. Ecologie de la reproduction de l’avocette élégante (Recurvirostra avosetta) dans les hautes plaines de l’est Algérien. Mémoire de Magistère en écologie et environnement C.U Oum El Bouaghi. 50p.
Boulakhssaim, M., Houhamdi, M., Saheb, M., Samraoui-Chenafi, F., Samraoui, B., 2006. Breeding and banding of Greater flamingo Phoenicopterus roseus in Algeria, August 2006. Flamingo 14: 21-24p.
Boumezbeur, A., 2002. Atlas des 26 zones humides algériennes d’importance internationales. DGF. pp 22-24.Direction générale de foret .Alger.
Boyadgifv, T.G., 1975. Carte pédologique de la région d’El-Hodna au 800 000e. F.A.O.
Broyer, J., Bernard, A., 1994. Barge à queue noire Limosa. Paris, SOF. pp300-301.
Campredon, P., 1982. Démographie et écologie du Canard siffleur Anas penelope L. pendant son hivernage en France. Tèse de doctorat. Univ. De Montpellier. 193p.
Campredon, P., 1984. Régime alimentaire du Canard siffleur pendant son hivernage en Camargue. L’oiseau et RFO 54: 189-200p.
Chalabi, B., 1990. Contribution à l’étude de l’importance des zones humides algériennes pour la protection de la faune : Cas du lac Tonga, Magister INA, Alger. 50p.
Cherouana, N., 1996. Contribution à la cartographie et à l’écologie de la végétation aquatique du lac des oiseaux. Thèse d’ingéniorat. Dép. Agro. Univ. Alger. pp 3-7. pp 11-13.
Chessel, D., Doledees, S., 1992. ADE Software. Multivariate analysis and graphical display for environmental data (version 4). University of Lyon.
Danell, K., Sjoberg, K., 1977. Seasona emergence of chironomids in relation to egglaying and hatching of ducks in a restored lake (Northern Suiden). Wildfowl 29: 129-135p.
DGF, 2007. Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique Eurasie (AEWA). Algérie (2006/2007).pp 4-5.
Djaaboub, S., 2002. Étude de la végétation aquatique de Lac Mellah (El Kala W d’Eltarf). Mémoire d’ingéniorat INA El Harrach-Alger. 55p.
Djini, A., 1996. Contribution a l’étude de l’écologie d’un oiseau protégé en Algérie: la cigogne Blanche (Cicona ciconia). Mémoire d’ingéniorat INA El Harrach, Alger. 60p.
Djebaili, S., 1984. Steppe Algérienne phytoscociologie et écologie. Ed. OPU. 177p.
Emberger, L., 1955. Une classification biogéographique des climats. Rec. Trav. Bot. Géol. Zool. Fasc. Sci. Montpellier, série botanique. 343 p.
F.A.O., 1971. Programme de développement agricole intégré du Honda. Vol. I. pp 14-20
F.A.O., 1973. Etude des ressources naturelles expérimentations et démonstrations agricoles dans la région du Hodna. Vol. I. pp39-40.
F.A.O., 1975. Etude des ressources naturelles expérimentations et démonstrations agricoles dans la région du Honda- Algérie. Etude hydrogéologique dans le bassin du Chott El Hodna. Vol. I. 90p.
Fournier, O., Spitz, F., 1965. Etude Biométrique des limicoles. I. Ecologie et Bionature des Barges à queue noire (limosa limosa) hivernant sur le littoral du Sud de la Vendée. L’oiseau et R.F.0.39: 15-20p.
Frederiksen, M., 1992. The breeding population of the grey beron in Danmark 1991. orn. Foren. Tid 136: 129-136p.
Guillemain, M., Dehorter, O., Johnson A.R., Simon, G., 2005. A test of the wintering strategy hypothesis with Teal (Anas crecca) ringed in the Camargue, Southern France. J. Ornthol. 146: 184-187p.
Girard, O., 1992. La migration de limicoles en France métropolitaine à partir d’une analyse bibliographique. Alauda 60(1): 13-33p.
Haddad, A., 1998. Contribution à l’étude de la production du Cèdre de L’Atlas en fonction des facteurs stationnels dans le Parc National de Chréa. Magister INA, Alger. p12.
Hadjeb, M., 1998. Aménagement et protection des milieux naturels dans la cuvette centrale du Honda (Algérie). Thèse de Doct. Univ. D’Aix Marseille I-Univ. De Provence, résumé, pp 1-6.
Heinzel, H., Fitter, R., Parslow, J., 1995. Oiseaux d’Europe d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Edition delachaux et niestlé. 384 p.
Houhamdi, M., 1998. Ecologie du lac des oiseaux, cartographie, palynotèque et itulisation de l’espace par l’avifaune aquatique. Thèse de Magistère. Univ. Badji Mokhtar, Annaba. 198p.
Houhamdi, M., Samraoui, B., 2001. Diurnal time budget of wintering Teal Anas crecca Lac des oiseaux, northeast Algeria. Wildfowl 52: 87-96p.
Houhamdi, M., 2002. Ecologie des peuplements aviens du lac des oiseaux : Numidie orientale. Thèse de doctorat d’état en Ecologie et environnement. Univ. Badji Mokhtar. Annaba. 146p.
Houhamdi, M., Samraoui, B., 2003. Durnal and nocturnal behaviour of Anas Penelope at Lac des oiseaux, northeast Algerian. Wildfowl 54: 51-62p.
Houhamdi, M., Bensaci, T., Nouidjem, Y., Bouzegag, A., Saheb, M., Samraoui, B., 2008. Eco-ethologie du flamant rose Phoenicopterus rosieus hivernant dans les oasis de la vallée de Oued Righ (Sahara algérien). Aves 45(1) : 15-27p.
Houhamdi, M., Samraoui, B., 2008. Diurnal and nocturnal behaviour of ferruginous duck Aythya nyroca at Lac des Oiseaux, northeast Algeria. Ardeola 55: 59-69p.
Isenmann, P., Moali, A., 2000. Oiseaux d’Algérie. Société d’Etudes Ornithologiques de France. Paris. 336 p.
Isenmann, P., Gaultier, T., El-Hili, A., Azafzaf, H., Dlensi, H et Smart, M. 2005. Oiseaux de Tunisie. Société d’Etudes Ornithologiques de France. Paris. 300p.
Jean, M., Franco, P., 1995. Documents phytosociologiques Vol. 15. pp 394 – 401.
Kaabeche, M., 1990. Les groupements végétaux de la région de Boussaâda (Algérie). Essai de synthèse sur la végétation steppique du Maghreb. Thèse de Doct. Univ. Paris Sud, centre d’assai. 104p.
Kadi, A., 1997. La gestion de l’eau en Algérie ; Hydrological Sciences Journal, 42(2) : 1-2p.
Kayser, Y., Walmsley, J., Pineau, O., Hafner, H., 1994. Evolution récentes des effectifs de Héron cendré (Ardea cinerea) et de Héron pourprés (Ardea purpurea) nicheurs sur le littoral méditerranéen Français. Nos oiseaux 42 : 341-355p.
Lacoste, A., Salanon, R., 2005. Eléments de biogéographie et d’écologie. 2ème édition. Armand Colin. Paris. 300 p.
Ladgham Chicouche, A., Zerguine, D., 2000. Projet d’étude classement de la zone humide (Chott El Hodna) Wilya de M’sila en zone humide d’importance internationale (Ramsar). 23p.
Lamotte, J., Bourliere, A., 1969. Problèmes d’écologie l’échantillonnage des peuplements animaux des milieux terrestres. Masson. 151p.
Le Houerou, HN., Claudin, J., 1972. Carte Géologique de la région d’El-Hodna au 500 000e. F.A.O.
Losito, M. P., Mirarchi, E., Baldssare, G. A., 1989. New techniques for time activity studies of avian flocks in viewretricted habitats. J. Field. Ornithol. 60: 388- 396p.
Maazi, M. C., 2005. Éco éthologie des anatidés hivernantes dans la garde Timerganine (Wilaya d’Oum El Bouaghi). Mémoire de Magister. C. U. Oum El Bouaghi. 70 p.
Maazi, M. C., Seddik, S., Hafid, H., Saheb, M., Houhamdi, M., 2006. Inventaire et écologie des Anatidés hivernantes dans la gara de Timerganine (Oum El Bouaghi). 10ème journée d’ornithologie. INA, Alger.
Medouni, F., 1996. Bilan et analyse des recensements hivernaux d’oiseaux d’eau en Algérie depuis 1971. Thèse d’ingéniorat. INA .pp 5-18.
Mimoune, S., 1995. Gestion des sols sable et désertiques dans une cuvette endoréique d’Algérie (Sud du Chott El Hodna). Thèse de doct. Univ d’Aix Marseille I. 204 p.
Morgan et Boy., 1982. An ecological servey of standing watersin north west Africal : site descriptions for Tunisia and Algeria. Biological conservation. 113p.
Moser, M., 1984. Resources partitioning in colonial herons with particular reference to the grey heron Ardea cinerea L. in the Camargue. South France. Thesis. Univ of Durham. 128p.
Mullarney, K., Suensson, L., Zetterstrom, D., Grant, P.J., 2004. Le guide ornitho. Delachaux et Niestlé. 399 p.
Mustin, A., 1982. Action concertée de recherche sur les marais de l’Ouest de la France. Rapport de synthèse, Mus. Nation. Hist. Naturelle, Minist. Env. 125p.
Nedjah, R., 2005. Ecologie de la reproduction de l’Echasse blanche (Himantopus himantopus) dans la sebkha d’Ouled M’Barek, Khenchla, Algérie. Mémoire de Magistère Centre universitaire d’Oum El Bouaghi. 54p.
Nouidjem, Y., 2008. Ecologie des oiseaux d’eau du lac d’Oued Khrouf (Vallée de Oued Righ, Sahara Algerien). Mémoire de Magistère. Univ.Guelma. 60p.
Paulus, S.L., 1980. The winter ecology of gadwall in louisiana. Thesis grand forks, North Dakota. Univ. North Dakota. 167p.
Paulus, S.L., 1983. Dominance relations, resources use and pairing chronology of gadwalls in winter. The auk 100:947-952p.
Peguy, C., 1970. Précis de climatologie. ED. Masson, Paris, 468p.
Pirot, J.Y., 1981. Partage alimentaire et spatial des zones humides camarguaises par cinq espèces de Canards de surface en hivernage et en transit. Thèse de doctorat. Univ. Pierre et Marie Curie. 135p.
Pirot, J.Y., Chessel, D., Tamisier, A., 1984. Exploitation alimentaire des zones humides de Camargue par cinq espèces de Canard de surface en hivernage et en transit modélisation spatio-temporelle. Rev. Ecol. (Terre et Vie) 39 : 167-192p.
Quezel, P., Santa, S., 1962-1963. La nouvelle flore de l’Algérie et des régions méridionales désertiques.2T.CNRS.Paris.1170p.
Rizi, H., Benyacoub, S., Chabi, Y., Banbura, J., 1999. Nistig and reproductive characteristics of coot Fulica atra breeding on two lakes in Algeria. Areola 46: 176-186p.
Ruger, A., Prentice, C., Owen, M., 1987. Le résultat des dénombrements internationaux d’oiseaux d’eau du B.I.R.O.E: 1967-1983. Slimbridge. Galas. Grande Bretagne. 161p.
Saheb, M., 2003. Cartographie de la végétation des Sebkhas de Guellif et de Boucif (Oum El Bouaghi) et écologie de l’avifaune aquatique. Thèse Magistère. C. U. Oum El Bouaghi. 40p.
Saheb, M., Boulakhssaim, M., Ouldjaoui, A., Houhamdi, M., Samraoui, B., 2006. Sur la nidification du Flamant rose (Phoenicopterus roseus) en 2003 et 2004 en Algérie. Alauda 74: 368-371p.
Sanchez Guzman, J-M., Aviles, J-M., Medina, F.J. Sanchez Garcia, A., 1998. Status and trends of Common Crane (Grus grus) on the western route. Bird Conservation Int. 8 : 269-279p.
Samraoui, B., De Belair, G., 1998. Les zones humides de la Numidie orientale: Bilan des connaissances et perspectives de gestion. Synthèse (Numéro spécial) 4. 90p.
Samraoui, B., Chakri, K., Samraoui F., 2006. Large branchiopods (Branchiopoda: Anostraca, Notostraca and Spinicaudata) from the salt lakes of Algeria. J. Limnol., 65(2): 83-88p.
Samraoui, B., Ouldjaoui, A., Boulakhssaim, M., Houhamdi,M., Saheb, M., Béchet, A., 2006. The first recorded reproduction of the Greater Flamingo Phoenicopterus roseus in Algeria: behavioural and ecological aspects. Ostrich. 77: 153-159p.
Samraoui, F., Samraoui, B., 2007. The reproductive ecology of the Common coot Fulica atra L. in the hauts plateaux, northest Algeria. Waterbirds 30(1): 133-139p.
Schricke, V., 1982. Les méthodes de dénombrements hivernaux d’Anatidés et Foulques, de la théorie à la pratique. La sauvagine et la chasse 253 : 6-11p.
Snow, D.W., Perrins, C.M., 1998. The birds of the Western Paleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.
Spitz, F., 1965. Vue générale sur les stationnements d’anatidés et de limicoles dans quelques grandes baies du littoral atlantique. Oiseaux de France 44: 26-36p.
Swanson, G.A., Nilson, H.K., 1976. Finding ecology of breeding gadwall on saline wetlands. J.Wildl.Mgmt. 40: 69-81p.
Tamisier, A., 1966. Dispersion crépusculaire de Sarcelles d’hiver (Anas crecca) en recherche de nourriture. Terre et vie. 3: 316-337p.
Tamisier, A., 1970. Signification du grégarisme diurne et de l’alimentation nocturne des Sarcelles d’hiver Anas crecca crecca L. Terre et Vie 4: 512-562p.
Tamisier, A., 1972. Etho-écologie des Sarcelles d’hiver (Anas crecca L). pendant son hivernage en camargue. Thèse de doctorat. Univ. Montpellier.157p.
Tamisier, A., 1974. Etho-ecological studies of Teal wintering in the Camargue (Rhone delta, France). Wildfowl, 25: 107-117p.
Tamisier, A., Allouche L., Aubry F., Dehortet O., 1995. Wintering strategies and breeding success: hypothesis for a trade-off in some waterfowl. Wildfowl 46: 76-88p.
Tamisier, A., Dehorter, O., 1999. Camargue, Canards et Foulques. Fonctionnement d’un prestigieux quartier d’hiver. Centre Ornithologique du Gard. Nîmes. 369p.
Thévenot, M., Vernon, R., Bergier, P., 2003. The Birds of Morocco. B.O.U. Check-List n°20, British Ornithologists’ Union & British Ornithologists’ Club, 594p.
Thomas, G., 1976. Abitat usage of wintering duckes at de Ouse Waches England. Wildfowl 27: 148-152p.
Thomas, JP., 1975. Ecologie de la végétation des dunes littorales et des terrasses quaternaires de Jijel à El-Kala Est-algérien. Mémoire en sciences géologiques Université Sci. Techni. Du Languedoc, France, 104 p.
Tréca, B., 1993. Oiseaux d’eau et besoins énergétiques des le delta du Sénégal. Alauda 61(2): 73-82p.
Tréca, B., 1984. La barge à queue noire (Limosa limosa) dans le delta du Sénégal: Régime alimentaire, données biométriques, importance économique. L’oiseau et RFO. 54: 247-262p.
Triplet, P., Clairefond, P., Tesson, J.L., 1991. Les stationnements d’Anatidés et de foulques sur le complexe humide de la région Annaba – El Kala, bulletin mensuel de l’O.N.C. (154): 25-29p.

 

Annexes :

Annexe n° 2: la végétation du chott El Hodna

Tableau n° 4: Liste de la végétatuion du chott El Hodna

Familles Taxons Type biologique Chorologie Habitat
Poacées (Graminées) 

 

 

 

Alopecurus aequalis Sobol.  

Andropogon distachyus L.

Aristida ciliata Desf.

Aristida obtusa Del.

Aristida plumosa L.

Aristida pungens Desf.

Brachypodium distachyon L.

Cutandia dichotoma (Forssk.) Trab.

Cutandia divaricata

(Desf.) Benth.

Cymbopogon schoenanthus Spreng.

Dactylis glomerata sub sp hispanica (Roth) Nyman.

Danthonia forskalii (Vahl) Cope.


Hyparrhenia hirta (L). Staf

Lygeum spartum L.


Oropetium africanum

(Coss et Durieu) Chiov.


Schismus barbatus Loefl.


Stipa barbata Desf.

He 

He

 

 

Ge

 

Th

 

He

 

Th

 

Th

 

Th

 

 

He

 

 

He

 

 

He

 

 

He

 

 

He

 

He

 

 

Th

 

 

 

 

He

 

Eurasiatique septentrional 

Paléotrop – Méd

 

 

Afr.N.et S.Trop

Sah.Sind.S.Afr

 

Sah – Sind

 

Sah. Af du sud

 

Paléo – sub- Tropicale

 

Méd

 

w. méd

 

 

Sah – Trop

 

 

Méd

 

 

N.S. Sah

 

 

Paléotrop

 

 

Ouest méd

 

W – S. Sah

 

 

Macar – méd

 

 

 

 

W. Méd

 

– 

Clairières, rocailles, pâturages.

 

Pierreux et rocailles

Steppes, lits des torrents

 

 

Sables, dunes.

 

Broussaille, rocailles, pâturages, les clairières.

Sables.

 

Sables, steppes.

 

 

 

 

Broussailles, pâturages, rocailles.

 

Sables

 

 

Clairières, pâturages, rocailles.

 

 

Rochers et rocaille subdésertique.

 

 

 

 

 

Steppes, rochers, rocailles.

 

Stipa lagascae Roem et Schult. 

He 

 

Méd 

 

Clairières, rocailles, steppes.
Stipa parviflora Desf. 

Ch 

 

Méd 

 

Clairières, steppes, pâturages.
Stipa retorta Cav. 

Th 

 

Circumméditerranéen 

 

Broussailles, clairières, steppes.
Stipa tenacissima L. 

Ge 

 

Ibéro – Maur 

 

Clairières des forêts, steppes.
Tetrapogon villosus Dest. 

He 

 

– 

 

Rochers et rocailles. 

 

Phragmites australis Stand. He Méd 

 

Astéracées(Composées) 

 

Anvillea radiata Coss et Dur 

Ch 

 

 

End. Sah 

 

 

Pâturages rocaillouteaux,  graviers des révères. 

 

Artemisia compestris L. 

Ch 

 

Circumboréale Nor 

 

lairières, pâturages. 

 

Artemisia herba-alba Asso. 

Ch 

 

 

Méd 

 

 

Steppe argileuse, pâturage rocailleux. 

 

Asteriscus pygmaeus Coss et Kral. Th 

 

Sah. Sind 

 

Terrains argileux, rocailles, steppes.
Atractylis babelii Hochr. 

Th 

 

End. Alg. Mar 

 

Pâturages rocailleux désertiques.
Atractylis cancellata L. 

Th 

 

Circumméditerranéen 

 

Forêt, pâturages, champs. 

 

Atractylis humilis Desf. 

Ge 

 

Ibero Maur 

 

Forêts, pâturages pierreux, steppes.
Atractylis serratuloides Sieb. Ch 

 

Sah 

 

Steppes et rocailles désertiques.
Centaurea omphalotricha 

(Coss et Durieu) Batt.

He 

 

Alg- Tun 

 

 

Centaurea parviflora Desf. He 

 

Alg- Tun 

 

– 

 

Evax pygmaea (L). Brot 

 

 

Th 

 

Circum- Méd 

 

 

Pelouses sèches sablonneuses ou rocailleuses. 

 

Filago exigua Sibth. 

Th 

 

Pelouses arides. 

 

Ifloga spicata (Forsk) 

Th 

Th

Sah- Sind 

 

Steppe 

 

Koelpinia linearis Pallas 

Th 

 

Méd. Sah- Iran- Tour 

 

– 

 

Launaea acanthoclada M. 

Th 

 

Ibéro Mauritanien Macar. 

 

Rochers et rocailles. 

 

Launaea nudicaulis L. 

 

 

Th 

 

 

 

Méd, Saharo- Sind 

 

 

 

Champs incultes et pâturages des régions sèches et désertiques. 

 

Micropus bombicinus 

Lag.

He 

 

Euras, trip. Nord- africain. 

 

Pelouse sèches. 

 

Pallenis spinosa (L). Coss 

 

He 

 

Méd, Europe 

 

 

Forêt claire, pâturage, lieux incultes. 

 

Rhantherium suaveolens Desf. 

He End. N. A 

 

 

Pâturages désertiques 

 

 

Scorzonera undulate Batt. He Méd 

 

– 

 

 

 

Fabacées(Légumineuses) 

 

Argyrolobium uniflorum 

(Decne.) Jaub et Spach

He 

 

Sah. Méd 

 

Rocailles, lits d’oueds 

 

Astragalus gombo Bunge.  

Th 

 

 

End. N. sah 

 

 

Pâturage  sablonneuse désertique et aride 

 

Astragalus mauritanicus  

Coss.

Th 

 

Bét- Rif 

 

Pâturages rocailleux. 

 

Astragalus sinaicus (Pomel) Batt. 

Th 

 

Méd- Iran- Tour 

 

Pâturages arides 

 

Genista saharae Coss et Durieu  

Ch 

 

End. Sah 

 

Rocailles ensablées 

 

Hedysarum carnosum  

Desf.

Th 

 

End. Alg. Tun 

 

Pâturages arides 

 

Medicago minima L. 

Th 

 

Méd 

 

 

Retama raetam (Forssk.) Webb.  

Ph 

 

Sahara- sindien 

 

Dunes 

 

Trigonella polycerata L.  

Th 

 

Ibéro- Maur 

 

– 

 

Vicia monantha Retz. Th Méd 

 

Champs, pâturages 

 

Brassicacées(Crucifères) 

 

Coringia orientalis L. 

Th 

 

Euras 

 

– 

 

Eruca vesicaria (L.) Cav.  

Lonchophora

Th 

 

 

Méd 

 

 

Champs, cultures 

 

 

capiomontana Durieu  

 

Th 

 

 

End E.N.A 

 

 

Steppes 

 

 

Malcolmia aegyptiaca Spr. 

Ch 

 

Sah- Sind- Subtropical 

 

Dunes 

 

Maresia nana Batt.  

Th 

 

Méd- Iran- Tour 

 

Dunes 

 

Moricandia arvensis L. 

Th 

 

Méd- Sah – Sind 

 

– 

 

Muricaria prostrate (Desf.) Desv.  

Th 

 

End. A-N 

 

Steppes 

 

Neslia paniculata Maire. Th 

 

 

Paléotrop 

 

Chénopodiacées 

 

Arthrocnemum indicum Maire et Weiller.  

Ch 

 

Méd 

 

Bas-fonds  salées et Chotts 

 

Arthrophytum scoparium (Moq.) Le Hou.  

Ch 

 

Sah- Méd 

 

Paturages désertiques 

 

Atriplex halimus L. 

Ch 

 

 

Méd 

 

 

Rocailles, talus argileux, zones d’épandages plus ou moins salées.
 

Halocnemum strobilaceum

(Pall.) M.Bieb.

 

Ch

 

 

 

Méd- Irano- Tour

 

 

 

Bas-fonds très salées et Chotts.

 

Halopeplis amplexicaulis  

Pass et Gibelli

Th 

 

Méd 

 

Boues humides et salés. 

 

Salicornia Arabica (Mill.) Fiori He 

 

 

Terrains salés. 

 

 

Salsola tetrandra Forssk.

 

Ch

 

 

 

Sah- Sind

 

 

 

Steppes désertiques plus ou moins salés.

 

Salsola vermiculata L. 

 

 

Ch 

 

 

Sah- Méd 

 

 

Pâturages arides et désertiques. 

 

Suaeda fruticosa (L.) Forssk. 

Ch 

 

 

– 

 

 

Terrains salés. 

 

 

Suaeda mollis (Desf.) Delile.  

Ch 

 

 

Sah- Sind 

 

 

Zones d’épandages salées. 

 

 

Papavéracées 

 

Fumaria parviflora Lam. 

Th 

 

Méd 

 

Champs. 

 

Glaucium corniculatum  

(L.) Rudolph.

Th 

 

Méd 

 

Pâturages. 

 

Hypecoum geslinii Coss et Kralik.  

Ch 

 

End. Afrique du Nord 

 

Sables. 

 

Hypecoum pendulum L. 

Th 

 

 

Méd, Irano- Touranien 

 

 

Champs, pâturages rocailleux. 

 

Papaver hybridum L. 

Th 

 

Méd 

 

Champs. 

 

Papaver rhoeas L. 

Th 

 

Paléo tempérée 

 

Champs. 

 

Roemeria hybrida L. 

 

Th Méd- Irano- Tour Champs cultivés, décombres. 

 

Caryophyllacées 

 

Gymnocarpos decandrus Forssk. Ch 

 

Sah- Sind 

 

Rocailles désertiques. 

 

Herniaria fontanesii L. 

 

Ch 

 

Ibéro- mauritanien centrale. Rocailles. 

 

Herniaria mauritanica Murb. Th 

 

– 

 

Pâturages. 

 

Silene arenarioides Desf. Th 

 

– 

 

Sables désertiques. 

 

Spergularia salina J.Presl et C.Presl. Th Méd Terraines salés. 

 

Vaccaria pyramidata Medik. Th Méd
Lamiacées Marrubium supinum L. 

 

He 

 

Ibéro- Maur 

 

Rocailles des montagnes. 

 

Saccocalyx satureioides  

Coss et Durieu.

He 

 

– 

 

Dunes. 

 

Salvia aegyptiaca L. 

 

He 

 

Sah- Sind 

 

Pâturages désertiques. 

 

Salvia verbenaca L. 

He 

 

Méditerranée – Atlantique. 

 

– 

 

Thymus hirtus Willd. Th Ibéro- Maur Pelouse, rocaille de montagne.
Apiacées (Ombellifères) 

 

Bifora testiculata (L.) DC. Th 

 

Méd 

 

Cultures. 

 

Daucus sahariensis 

Murb.

Th 

 

Sah-Sind 

 

Pâturages désertiques. 

 

Scandix pectenveneris L. 

 

Ch 

 

Europe, Méditerranée. 

 

Champs. 

 

Turgenia latifolia (L.) Hoffm. Th Méd Cultures
Plumbaginacées 

 

Limoniastrum guyonianum  

Boiss.

He 

 

 

End. Sah N. A 

 

 

Sebkhas, terrains salés. 

 

 

Limonium pruinosum 

(L.) Chaz.

He 

 

Sah 

 

Rocailles, steppes salées, désertiques.
Limonium sinuatum 

(L.) Mill.

Th 

 

Méd. Sah- Sind 

 

– 

 

 

Limonium thouinii Viv. Th Méd Paturages arides, rocailles.
Zygophyllacées 

 

Fagonia cretica L. 

 

He 

 

Méd 

 

Rocailles, pâturages désertiques.
Fagonia microphylla  

Pomel.

He 

 

Pâturages désertiques. 

 

Fagonia olivieri DC. 

 

He 

 

Sah- Sind 

 

Rocailles et paturages. 

 

Zygophyllum album L.f. 

 

Ch 

 

 

– 

 

 

Terrains salés ou gypseux, pâturages désertiques. 

 

Zygophyllum cornutum  

Coss.

He End. Alg- Tun. Terrains salés.
Borraginacées 

 

Arnebia decumbens Coss. Et Karl. 

 

Th 

 

 

Saharo sindien 

 

 

Pâturages arides et désertiques. 

 

Echiochilon fruticosum 

Desf.

Ph Sah Pâturages et rocailles désertiques. 

 

Echium trygorrhizum Poml. 

 

He 

 

 

End. Sah 

 

 

Pâturages désertiques. 

 

 

Nonnea micrantha Boiss et Reut. Th W. Méd Pâturages arides.
Scrofulariacées 

 

Linaria laxiflora Desf. 

Th 

 

Sah 

 

Sables surtout humides, oasis.
 

Linaria reflexa Desf.

 

 

Ch

 

 

c. Méditerranéen.

 

 

Cultures, pelouses.

 

Scrofularia saharae Batt. Th End- Sah Sables désertiques.
Liliacées Allium roseum L. 

Gé 

 

Méd 

 

Broussailles, pâturages, forêts
 

Dipcadi serotinum L.

 

 

 

Méd

 

 

 

Gagea reticulata Pall. End. Méd Broussailles, pâturages.
Asclépiadacées 

 

Caralluma europaea (Guss.) Ch 

 

Méd 

 

Rochers calcaires. 

 

Periploca laevigata Ait.  

 

Ch Méd- Sah Rocailles.
Cistacées Helianthemum kahiricum 

Delile.

He 

 

Sah. Palest. 

 

Pâturages rocailleux désertiques.
 

Helianthemum lippii L.

 

Ch

 

Méd. Sah

 

Paturages désertiques, rocailles, sables.

Dipsacées 

 

Scabiosa arenaria Forssk.  

 

Th 

 

Sah 

 

Sables arideset désertiques 

 

Scabiosa stellata L. 

Th O- Méd Pelouses, rocailles.
Frankéniacées 

 

Frankenia pulverulenta L. 

 

Th 

 

Méd 

 

Terrains salés et humides. 

 

Frankenia thymifolia Desf. Ch Méd Terrains salés. 

 

Malvacées 

 

Malva aegyptiaca L. 

 

Th 

 

Alg- Euras. 

 

Décombre, champs, cultures.
 

Malva parviflora L.

 

Th

 

Méd

 

Champs cultivés, décombres.

Renonculacées 

 

Adonis dentata Delile. 

 

Th 

 

Méd 

 

Champs, pâturages. 

 

Ceratocephalus falcatus (L.) Pers. Th Méd- Irano- Tour Pelouses arides, champs.
Aizoacées Mesembryanthemum nodiflorum L. Th Méd- S. Afr Sables, rochers.
Capparidacées Cleome arabica L. He Sah- Sind Pâturages sablonneux désertiques.
Crassulacées Sedum sediforme (Jacq.) Pau. Ch Méd Rocailles.
Ephédracées Ephedra alata subsp. aalend Decne. Ch Sah Sables.
Euphorbiacées Euphorbia guyoniana Boiss et Reut. He End. Sah Sables désertiques.
Géraniacées Erodium Glaucophllum L’Hérit. Th Méd Pâturages arides.
Iridacées Iris sisyrinchium L. Paléo sub Trop Pelouses, pâturages
Juncacées Juncus maritimus Lam. He Sub Cosm Marais saumâtre.
Orobanchacées Orobanche cernua Ceof L. Th Méd- Sah- Sind
Plantaginacées Plantago albicans L. Th Méd Dans toute l’Algérie sauf tell littoral.
Résédacées Reseda arabica Boiss. He Sah. Sind Steppes.
Rosacées Neurada proaunbens L. Th Sah- Sind Sable.
Solanacées Lyceum arabicum Boiss. Ph End- Sah Rocailles, pâturages désertiques.
Tamaricacées
Thymelaeacées
Tamarix africana Poir. 

Thymelaea microphylla

Coss et Durieu

Ch 

 

He

W. Méd 

 

Ibero- Maur

Bords des eaux. 

 

Pâturages arides.

 

Annexe n° 01: Les données climatiques

Tableau n°1. Les précipitations mensuelles et annuelles 1988-2008

 

Année J F M A M J J A S O N D TOT
1988 11 2 18 34 34 23 0 0 24 18 27 22 213
1989 1 8 1 28 14 41 0 26 33 7 20 16 195
1990 27 0 19 36 100 14 12 0 14 1 20 32 275
1991 3 31 62 10 11 0 2 11 19 77 15 17 258
1992 24 11 13 4 44 9 25 0 1 3 35 14 183
1993 0 16 9 5 30 0 0 0 18 0 41 20 139
1994 14 26 15 6 0 0 0 14 45 44 9 4 177
1995 11 7 40 7 0 3 0 1 16 7 11 35 138
1996 62 26 32 23 46 6 7 3 3 0 6 24 238
1997 30 7 5 40 36 8 1 33 61 33 50 13 317
1998 10 18 10 46 60 8 0 2 39 6 9 5 213
1999 52 6 16 12 1 21 0 12 31 47 26 58 282
2000 0 0 5 3 25 2 2 2 54 15 7 31 146
2001 25 2 5 25 0 0 0 5 45 17 15 18 157
2002 11 6 1 05 5 0 2 16 7 13 26 13 105
2003 73 11 2 17 29 28 1 3 47 83 29 25 348
2004 5 5 31 36 75 10 2 29 11 8 11 29 252
2005 1 18 6 6 0 7 3 3 31 16 28 6 125
2006 26 50 1 14 26 3 29 5 20 0 29 22 225
2007 5 12 17 80 26 6 0 4 23 100 5 0 278
2008 5 5 6 0 16 6 2 3 35 57 10 26 171
Moy 18.86 12.71 14.95 20.81 27.52 9.28 4.19 8.19 27.47 26.28 20.43 20.48 211,16

Source: Station météorologique de M’sila

 

Tableau n°2. Moyennes mensuelles et annuelles des températures minimales 1988-2008

Année J F M A M J J A S O N D Moy
1988 05,7 04,1 06,0 11,0 16,1 20,3 24,8 25,5 18,5 14,3 09,6 02,7 13,22
1989 02,2 04,1 07,7 09,0 15,2 17,9 23,6 24,6 19,3 14,2 09,5 07,6 12,91
1990 05,2 05,5 08,7 09,3 15,8 21,6 21,9 22,1 20,6 14,0 08,9 02,9 13,04
1991 01,5 03,5 07,8 08,6 11,1 19,4 23,7 22,3 19,8 13,7 06,6 03,4 11,78
1992 01,5 02,0 06,8 09,3 14,6 17,0 22,0 22,4 19,4 13,0 08,0 04,5 11,71
1993 03,0 03,8 05,8 09,8 15,6 22,3 24,3 24,4 19,1 15,2 09,4 04,2 13,08
1994 04,7 04,3 09,6 08,5 17,4 21,7 24,2 26,1 20,1 14,7 08,4 03,4 13,59
1995 03,5 05,7 06,9 09,0 16,4 19,5 24,8 22,8 17,5 14,2 08,2 06,3 12,90
1996 07,2 04,7 07,5 10,3 14,5 19,1 23,7 23,5 16,8 11,2 07,9 06,4 12,73
1997 06,0 05,5 06,1 10,7 17,0 21,4 24,8 24,1 18,9 14,0 08,5 05,6 13,55
1998 03,8 05,2 06,4 10,9 13,9 21,9 24,6 24,1 20,4 11,5 08,0 03,2 12,83
1999 05,1 04,0 07,7 12,2 19,0 23,3 25,2 26,3 20,5 17,4 08,7 05,4 14,57
2000 00,9 04,0 08,5 11,7 20,6 21,4 25,8 23,8 20,3 13,6 09,1 05,5 13,77
2001 04,5 04,2 11,0 11,3 16,2 22,2 25,3 25,4 20,3 17,9 08,4 03,4 14,18
2002 02,6 04,2 09,0 11,6 16,4 22,4 25,1 24,0 18,9 14,9 09,9 06,8 13,82
2003 04,8 04,5 08,6 12,3 16,7 23,6 26,8 25,1 19,4 16,4 09,4 04,2 14,32
2004 03,3 05,1 08,0 09,7 11,9 19,6 23,4 24,9 18,7 15,5 06,0 05,0 12,59
2005 -00,4 01,5 07,7 11,5 18,4 21,7 26,1 23,1 18,4 15,1 07,7 03,9 12,89
2006 02,1 03,5 07,6 13,0 18,8 21,6 24,0 23,5 18,0 16,0 09,5 05,7 13,61
2007 03,0 06,6 05,9 11,5 14,9 21,2 24,0 24,1 19,0 15,0 06,3 03,7 12,93
2008 2.9 5.6 6.4 10.3 16.3 20.7 24.7 24.4 19.9 13.9 6.9 2.9 12,90
Moy 3.48 4.36 7.61 10.55 16.04 20.95 24.42 24.12 19.23 14.56 8.33 4.6 13,19

Source: Station météorologique de M’sila

Tableau n°3. Moyennes mensuelles et annuelles des températures maximales 1988-2008

Année J F M A M J J A S O N D Moy
1988 15,0 15,9 19,2 23,1 29,2 32,7 39,4 38,3 31,4 27,1 19,0 13,3 25,30
1989 13,9 16,0 21,7 21,2 28,4 31,1 37,2 37,5 31,1 25,6 20,1 17,5 25,11
1990 13,5 20,6 20,4 21,3 25,9 34,8 36,8 35,5 33,6 26,8 18,2 12,1 24,96
1991 13,3 13,4 18,2 19,9 24,7 33,7 38,8 37,7 32,4 22,8 17,1 12,7 23,73
1992 12,2 15,5 17,8 21,8 27,2 30,2 35,6 37,5 33,5 25,5 19,9 09,1 23,82
1993 14,4 13,8 18,6 22,8 28,9 36,0 38,4 37,9 31,2 26,4 17,9 14,8 25,09
1994 14,4 16,6 22,0 21,2 32,5 35,8 39,7 40,5 31,6 24,1 20,2 15,4 26,17
1995 13,9 19,4 17,9 22,0 30,0 33,7 38,5 36,8 39,3 25,9 19,5 15,6 26,04
1996 14,5 13,4 18,0 21,6 26,9 31,4 34,8 37,5 30,6 25,3 20,1 15,9 24,17
1997 14,6 19,5 21,1 22,5 30,1 36,8 39,0 37,4 30,6 25,2 17,8 14,8 25,78
1998 14,3 15,7 20,6 23,7 23,9 34,7 39,4 37,4 32,3 23,9 19,2 14,7 24,98
1999 13,6 14,5 19,9 25,0 32,6 37,0 38,5 40,6 32,6 27,6 17,4 12,7 26,00
2000 12,4 17,6 20,8 24,5 31,7 34,3 38,9 38,2 32,4 23,9 19,5 15,9 25,84
2001 13,9 16,3 24,3 23,9 18,2 36,4 39,3 38,2 31,8 29,7 18,5 13,7 25,35
2002 14,2 18,6 22,1 24,6 29,5 36,0 37,8 35,9 31,5 26,8 19,1 15,6 25,98
2003 12,9 13,2 19,6 24,0 29,8 36,2 40,5 38,3 31,4 25,7 18,4 13,2 25,27
2004 14,5 18,0 20,7 21,4 24,3 33,7 38,3 39,3 32,3 28,1 18,5 14,2 25,28
2005 13,3 13,3 21,6 24,7 23,2 36,3 41,0 38,1 31,1 26,6 18,2 13,5 25,08
2006 12,5 14,0 20,9 26,8 32,0 36,0 39,5 38,0 30,9 22,5 20,9 14,7 25,73
2007 16,4 17,5 18,8 22,2 28,6 36,4 39,2 38,7 32,0 25,5 18,0 15,2 25,71
2008 15.9 17.7 20.7 26.1 29 34.4 40.5 39.1 32 24.2 17.3 12.6 25,79
Moy 13.98 16.21 20.23 23.06 27.93 34.64 38.62 38.02 32.17 25.68 18.8 14.15 25.29

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: Station météorologique de M’sila


Résumé : Chott el hodna est situé à l’extrême Est des hauts plateaux présente une importance capitale de point de vue floristique et avifaunistique, il a accueillé durant la saison d’hivernage allant d’octobre 2008 à mai 2009 plus de 23 espèces d’oiseaux d’eau appartenant à 11 familles. La famille la plus représentée est celle des anatidés avec 8 espèces. Ces oiseaux ont occupés le plan d’eau en fonction de leur exigence fondamentale et spécifique mais la mise en eau semble le facteur le plus important qui gère la distribution de ses oiseaux.

Les zones dégagées et les moins profondes (zone de balancement des eaux) sont les plus occupées.

L’analyse factorielle de correspondance (AFC) de ses données nous permis de diviser la saison d’hivernage en 3 périodes, le début d’hivernage, le mi hivernage et la fin hivernage.

Une étude d’activité diurne de trois espèces (Tadorne de belon, Tadorne casarca et la Sarcelle d’hiver) a montré que les activités de confort (sommeil, alimentation) sont les prédominantes que les autres activités

Mots clés : zone humide, hivernage, oiseau d’eau, activité diurne

Abstract:

« Chott El Hodna » is situated in the far east of the high lands. It is highly important in the floristic and avifaunistic family field. During the wintering (2008-2009), it received more than 23 species of water birds of 11 families. The most represented family is the anitidiac with 8 species.

Theses birds has occupies the water pursuant to their specific and fundamental the requirements yet the putting in the water appears to be the most important factor that   manages the distribution of these birds. The open areas and less deep (areas of water swaying) are the most occupied.

The statistical analyses of these data allow us to divide the wintering period into 3 periods:

–          The beginning of the wintering, the mid wintering and the end of the wintering.

–          A study of the day activity of the studied species showed that the activities of comfort (sleep, food) are the most dominant activities.

Key words: Wintering – Water birds – Day activity – Humid area

 

ملخص

شط الحضنة الذي يتواجد في أقصى الهضاب العليا يشكل أهمية كبيرة من ناحية التنوع الحيواني و النباتي.

استفبل في الفترة الشتوية الممتدة بين 2008-2009 أكثر من 23 نوع ينتمي الى 11 عائلة. حيث تعتبر عائلة البطيات الأكثر وفرة ب 8 أنواع.  هذه الطيور استخدمت المساحة المائية للشط حسب متطلباتها الاساسية والخاصة لكن وجود الماء يعتبرالعامل الاساسي و المهم الذي يسير توزيع هذه الطيور، تعتبر المناطق الواسعة والأقل عمقا الأكثر استعمالا.

التحليل الاحصائي لهذه المعطيات سمح بتقسيم الفترة الشتوية الى 3 مراحل بداية ، وسط و نهاية الشتاء

دراسة الوظائف النهارية للأنواع المدروسة بينت أن وظائف الصيانة ( النوم والتغذية) تطغى على الوظائف الاخرى.

كلمات المفتاح : منطقة رطبة، طيور مائية، نشاط نهاري، فترة شتوية.

 

 



   2 Comments


  1. Imadeddine BOUGUERRA
      23 May, 2011

    Je suis étudiant en Ecologie, Merci bien à ce article mais je préfere que mettez l’article entière et possibile au téléchargement.
    Le dieu que vous aidez.

  2. salah eddine
      26 January, 2012

    je suis etudiant en 2eme année master ,j’ai travail sur 02 espéces de graminés(schismus barbatus et bromus rebun) A ce que il existe des information ?من كان في حاجة اخيه كان الله في حاجته

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *