Contraintes institutionneles et fiscales de la PME

Spread the love

Les difficultés de la petite et moyenne entreprise PME au Maroc – Chapitre II

Introduction:
De nombreuses entreprises connaissent, à un moment ou à un autre, des difficultés dont les raisons sont multiples: perte d’un gros client ou d’un fournisseur important, effondrement de leur marché, arrivée de nouveaux concurrents, manque de compétitivité de leurs produits, erreurs de gestion en matière d’investissement, le recrutement ou de stratégie commerciale, pertes sur des chantiers, créances impayée, insuffisance de leurs fonds propres au regard de leur développement, etc…

L’apparition de ces difficultés peut être progressive ou au contraire très soudaine, surtout dans une conjoncture beaucoup plus heurtée que par le passé. Dans certains cas l’entreprise a les moyens de les surmonter. Dans d’autres elle s’enforce dans un processus qui peut la conduire jusqu’au dépôt de bilan.

Section 1: Instabilité de l’environnement macro- économique
Pour bien travailler, se développer et devenir rentable et compétitive, l’entreprise a besoin d’un environnement économique administratif, juridique, social, fiscal… qui lui soit favorable, ce qui n’est pas le cas le plus souvent, pour les PME petites et moyennes entreprises dans la plupart des pays du monde.

Paragraphe 1: Les contraintes de l’environnement institutionnel, fiscal et administratif
A ce titre il est observé que la PME petite et moyenne entreprise rencontre beaucoup de difficultés d’accès aux instances administratives intervenant dans le processus de constitution des entreprises.

En effet, il faut remarquer la forte centralisation de la bureaucratie des institutions publiques et privées qui intéressent les petites et moyennes entreprises PME. Cette situation impose des coûts sociaux supplémentaires aux petites et moyennes entreprises PME. Du moins, celles de l’intérieur du pays qui sont obligées d’attendre longtemps pour le traitement de leurs dossiers et d’effectuer plusieurs voyages vers les contres de décisions.

Dans la plupart des pays du monde, les entrepreneurs sont confrontés à cet épineux problème que constituent les différentes réglementations sur la fiscalité. Cela va parfois jusqu’à décourager certains promoteurs à constituer ou gérer leurs entreprises. Autres n’hésitent pas à adopter pour la fraude, compte tenu des montants et des tracasseries que représente le fisc. Cela s’aggrave encore dans certains cas, rien que par manque d’information et par confusion due au caractère disparate du système fiscal qui empêche parfois les entrepreneurs de profiter pleinement, ou même un peu, des concessions ou des abattements qui pourraient leur être accordés.

Notons à cet effet que les législations et les politiques économiques sont dans la plupart du temps favorables à la grande entreprise, il faut tenir compte du fait que les petites et moyennes entreprises PME sont moins bien organisées que les grandes, pour présenter aux pouvoirs publics leurs revendications essentielles et qu’elles ne disposent pas de moyens aussi efficaces pour assurer la défense de leurs intérêts auprès des institutions bureaucratiques que la plupart des pays ont mis en place pour promouvoir le développement socio- économique.

Première partie: Analyse de l’environnement de PME
Relation banques – entreprises: cas des PME exportatrices



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *