Stratégie maghrebine d'attenuatin des risques liés au rechauffement du climat

En vertu de l’article 4 de la convention cadre des Nations Unies sur les changement climatiques, les Etats s’engagent à mettre en œuvre certaines mesures visant à limiter les impacts des changement climatiques, dont notamment l’identification des options nationales d’atténuation des émissions des gaz à effet de serre (GES).

A ce propos, l’ENDA, une organisation non gouvernementale étrangère a élaboré un projet maghrébin(1) dont l’objet majeur est le renforcement des capacités institutionnelles et techniques adaptées aux spécificités de cette région à travers des actions de sensibilisation et de formation des décideurs, des chercheurs, des organisateurs non gouvernementales et des populations. Le projet maghrébin de prévention des impacts futurs des changement climatiques identifie un certain nombre de secteurs d’activités ayant des effets sur les émissions des gaz à effet de serre qui seront étudiés  les procédés industriels, l’énergie,l’agriculture, les changement d’affectation des sols, la foresterie et […]
Problématique de la gestion durable de l’eau: Le coût économique du recyclage des eaux usées
Chapitre II : Nécessite d’un changement radicale de notre   comportement vis-à-vis de l’utilisation des ressources hydriques.
Section II : Réduction des changements climatiques :
II- VERS UNE STRATEGIE MAGHREBINE D’ATTENUATIN DES RISQUES LIES AU RECHAUFFEMENT DU CLIMAT :

[…] l’énergie,l’agriculture, les changement d’affectation des sols, la foresterie et les déchets (2).

Le gouvernement marocain a été choisi pour gérer ce programme pour le compte de quatre autres pays maghrébins notamment la Tunisie, l’Algérie et la Libye.

Les activités de formation liées au programme maghrébin de prévention des changements climatiques sont financés par le Fonds mondial pour l’environnement.

Deux autres projets sont en cours de finalisation. Le premier appelé Moubarak réunit l’université d’Oklahoma et le centre météorologique nationale. Ce projet relatif aux prévisions météorologiques à long terme, intègre les données relatives aux impacts éventuels du réchauffement du climat.

Quant au second projet, il réunit trois partenaires maghrébins, le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. Ce projet porte le nom de Massifa. C’est un projet à caractère météorologique de circulation qui consiste dans l’installation du calculateur de Casablanca un modèle de circulation qui donne des prévision pour le mois à venir jusqu’à quatre mois. C’est un modèle dynamique qui utilise les conditions initiales et les anomalies de la température sur la surface de la mer.

Il existe une copération maghrébine balbutiante dans le domaine du réchauffement du climat. Celle-ci est conduite dans des instances non maghrébines, soit dans le cadre de l’Union Européenne, soit dans le cadre de la coopération avec les milieux universitaires américains.

La mondialisation des problèmes écologiques qui pourront avoir des impacts négatifs sur les pays membres de l’Union Maghrébine devrait inciter ceux-ci à coopérer et coordonner leur politique dans ce domaine.

Au mois de décembre de l’année 2009 se tiendra à Copenhague le Sommet de l’ONU sur le climat. Confrontés au péril climatique,les dirigeants du monde entier devront parvenir à surmonter leurs divergences d’intérêts de court terme pour se rassembler autour d’un projet politique mondial fondé sur un constat scientifique objectif et ainsi donner une suite au protocole de Kyoto qui soit à la hauteur des enjeux que nous allons devoir tous ensemble affronter dans les décennies à venir. Le résultat de cette conférence dessinera l’avenir climatique de l’humanité. Or comme le rappelait il y a un an le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon, «nous sommes au bord d’une catastrophe si nous n’agissons pas ».
________________________________
(1) C.F. ENDA. Projet maghrébin sur les changements climatiques  (RAB/94/G31), 1998.
(2) C.F Travaux de l’atelier de formation sur « les scénarios d’atténuation des émissions des gaz à effet de serre »,10 septembre 1998, Rabat.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *