Le coût économique du recyclage des eaux usées

Coût économique du recyclage des eaux usées
“… Le climat change, c’est désormais un constat que de plus en plus de preuves scientifiques contribuent à étayer dans le monde entier. L’un des enjeux actuels essentiels pour la recherche est maintenant de prévoir et d’anticiper la poursuite des changements afin de pouvoir réagir et s’adapter à ces évolutions futures …”

Faculté des Sciences Juridiques

Economiques et Sociales
Sciences Economiques

Mémoire de Licence en Sciences Economiques sous le thème:
Le coût économique du recyclage des eaux usées
Problématique de la gestion durable de l’eau:
Le coût économique du recyclage des eaux usées.

Encadré  par: Pr. Mustapha SERHANI
Réalisé par :
Abdeladim D. & Abdeljabbar J. &  Abdelkarim  E.
2009/2010

Bibliographie
Ouvrages:
–    Aspect économique de la gestion de l’environnement au Maroc
Abdelilah  BAGUARE ( EDITION 2004/2005)
–   Eau
Marsily GHISLAIN DE (Flammarion,EDITION 2000 )
–   Eau dans le monde arabe enjeu et conflit
Mutin GEORGES Paris, Ellipses Édition Marketing SA, 2000 (« Carrefours de Géographie »).
–   Education et sensibilisation en vue d’une protection de l’eau en Algérie
Azzouz KERDOUN, Professeur à l’Université de Constantine, Directeur de l’U.R.A.M.A. ( EDITION 1998 )
–    Environnement et développement durable. Le Maroc face au défi écologique
Mohammed BENDHRI  (PREMIERE EDITION 2005)
–  Pollution des eaux
Leroy JEAN-BERNARD (Presses Universitaires de France – PUF (1 décembre 1999)
–    Pollution de l’environnement risques et responsabilités
Viger SOLANGE (Édition Démos 2000)
–    Protection de l’environnement au Maroc entre le droit et le pratique dans les secteurs
Saïd  SHEBATOU (Travaux de la journée d’étude organisée par le département de droit privé avec le concours de la fondation Konrad Adeneur Rabat le 07/juin/1997).

Sites web:
* http://www.abhatoo.net.ma/
* http://www.bulletinselectroniques.com/vigies/viewtopic.php?pid=4653
* http://ch.altermedia.info/international/le-moyen-orient-et- les-conflits-pour-leau_933.html
* http://www.circle-med.net/doc/EAU_CC_Allemagne.pdf ; Daniela Jacob,
* Institut Max-Planck de météorologie, Hambourg
* http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/usages/menuUsages.htm
* http://www.erudit.org/revue/ae/1973/v49/n2/802991ar.pdf
* http://www.goodplanet.info
* http://www.lesnouvelles.org/
* http://www.tanmia.ma/article.php3?id_article=14688
* http://trinome.ac-rouen.fr/geopolitiqueeau.htm
* http://www.u-picardie.fr/~beaucham/cours.qge/du-134_fichiers/guerreau.htm
* http://ultimatum-climatique.org/
* http://www.techno-science.net/

SOMMAIRE :
INTRODUCTION
CHAPITRE I. IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET DE LA SURPOPULATION SUR LE STOCK DE L’EAU DOUCE DE NOTRE PLANETE
SECTION I. IMPACT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE
PARAGRAPHE 1. CHANGEMENTS CLIMATIQUES.
PARAGRAPHE 2. L’IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES SUR LE
STOCK DE L’EAU DOUCE  ET SA QUALITE
SECTION II. IMPACT DE LA POLLUTION SUR LE STOCK DE  L’EAU DOUCE
1. LA POLLUTION
Étymologie
Sens ancien
Sens contemporain
2. IMPACT DE LA POLLUTION SUR LE STOCK DE L’EAU DOUCE

CHAPITRE II. NECESSITE D’UN CHANGEMENT RADICALE DE NOTRE   COMPORTEMENT VIS-A-VIS DE L’UTILISATION DES RESSOURCES HYDRIQUES.
SECTION I. LES RESSOURCES HYDRIQUES.
1. L’UTILISATION EXHAUSTIVE DE L’EAU.
1.1. L’eau domestique.
1.2. L’eau agricole.
1.3. L’eau industriel.
SECTION II. REDUCTION  DES CHANGEMENTS  CLIMATIQUES.
I) MONDIALISATION DES MENACES ECOLOGIQUES ET DEFIS SUR LE MAGHREB
A) Les négociations multilatérales sur le réchauffement climatique. la position des pays de l’U.M.A.
B) Les impacts prévisibles du réchauffement du climat sur le Maghreb
II- VERS UNE STRATEGIE MAGHREBINE D’ATTENUATIN DES RISQUES LIES AU RECHAUFFEMENT DU CLIMAT.

CHAPITRE III. UNE STRATEGIE PARALLELE POUR UNE GESTION DURABLE ET TRAITEMENT DES EAUX USEES.
SECTION I. DESSALEMENT DE L’EAU
I/ DESSALEMENT, TRAITEMENT DE L’EAU SAUMATRE.
1) Les techniques de potabilisation de l’eau
2) Principes du dessalement de l’eau.
3) La méthode dite de l’osmose inverse. (schéma de la Société Odmer)
II/  DE L’OSMOSE INVERSE A L’EAU PURE.
1) Le travail d’ingénierie.
2) Une solution souple aux problèmes de l’eau.
SECTION II. TRAITEMENT DES  EAUX USEES
I. SYSTEMES NATURELS, ECONOMIQUES ET MODERNES DU TRAITEMENT DES EAUX USEES.
1/  La différence entre procédés naturel et procédé technique du traitement des eaux usées
2/Les procédés naturels de traitement.
3 /  Procédés naturels appliqués de nos jours
II: UTILISATION ET EVACUATION DES  EAUX USEES DE L’AGRICULTURE.
1. Aspects de la valorisation agricole des eaux usées.
2) Procédé d’utilisation des eaux usées.
LES PROCEDES D’UTILISATION DES EAUX RESIDUAIRES SUIVANT SERONT APPLIQUES.
TABLEAU DE PROCEDES D’UTILISATION DES EAUX USEES
III) EVALUATION ECONOMIQUE DES FILIERES DE REUTILISATION DES EAUX USEES.

CHAPITRE IV. PAYS PAUVRE ET GUERRE DE L’EAU.
SECTION 1. LES EAUX CONFLICTUELLES DU MOYEN ORIENT.
1-1:L’ÉGYPTE  ET LE BASSIN NILOTIQUE
1-2. LE HAUT BARRAGE D’ASSOUAN.
1.3) LE BARRAGE EST POURTANT INSUFFISANT.
1.3. LE TIGRE ET L’EUPHRATE.
1-4. LES AMENAGEMENTS IRAKIENS.
1-5. LES AMENAGEMENTS SYRIENS.
LE GAP TURC
L’IRRIGATION EN SYRIE
1-6. ISRAËL / TERRITOIRES OCCUPES.
1-7. LE JOURDAIN.
Le plan Johnson (1954).
YARMOUK
SECTION II. L’EAU, LA VILLE ET LES CHAMPS AU MAGHREB.
2-1. LE MAROC.
2-2. LA TUNISIE.
2-3. L’ALGERIE.
2-3-1. L’EMERGENCE D’UNE POLITIQUE NATIONALE ET LE RECOURS A L’EDUCATION/FORMATION COMME MOYEN DE PROTECTION DE L’EAU.
2-3-2.- LA MISE EN ŒUVRE DE PROGRAMMES DE GESTION DE L’EAU DANS UN CADRE PLANIFIE
2-3-3.- POUR UNE SENSIBILISATION ACCRUE ET UNE PARTICIPATION ACTIVE DES POPULATIONS
CONCLUSION.


Introduction :

Le climat change, c’est désormais un constat que de plus en plus de preuves scientifiques contribuent à étayer dans le monde entier. L’un des enjeux actuels essentiels pour la recherche est maintenant de prévoir et d’anticiper la poursuite des changements afin de pouvoir réagir et s’adapter à ces évolutions futures.

Le climat de la terre a évolué au cours du siècle dernier. Il y a de nouvelles preuves plus solides que l’essentiel du réchauffement observé au cours des 50 dernières années est imputable aux activités humaines. Selon les prévisions actuelles des modèles climatiques, la hausse des températures devrait se poursuivre au cours du XXIe siècle  à cause des gaz à effet de serre (La vapeur d’eau (H2O), (CO2) l’oxyde nitreux (N2O), le méthane (CH4) et l’ozone (O3)) et devrait avoir des répercussions aussi bien négatives que positives  sur la nature et l’homme.

Les répercussions du changement climatique sur l’eau sont nombreuses,  souvent graves et touchent cet élément sous toutes ses phases : liquide, solide, gazeuse. Toutes les étapes et tous les compartiments du cycle de l’eau sont concernés.
Les manifestations sont complexes et multiples et dépendent fortement des régions et des saisons. Elles ont, de plus, des impacts économiques, écologiques et sociaux souvent dramatiques.

Pour certaines zones du globe, le problème premier est  la raréfaction de la ressource en eau. Il s’agit notamment du Moyen Orient, mais aussi de l’Europe, et en particulier de certaines régions d’Allemagne qui ont déjà et auront encore à souffrir, elles aussi, de pénuries d’eau. Face à une population mondiale en croissance et un besoin alimentaire accru, la rareté de plus en plus marquée de l’eau pose un défi difficile mais indispensable à relever, car elle compromet, dans de nombreuses régions, non seulement l’approvisionnement en eau potable, mais aussi le maintien d’une agriculture productive.

A l’avenir, la plupart des régions auront à faire face à une variabilité croissante du climat. Cela signifie une augmentation de la fréquence des événements climatiques extrêmes : sécheresses et canicules à l’origine d’une pénurie d’eau, d’une part, mais aussi risque accru de précipitations intenses qu’il faudra savoir gérer par des stratégies adaptées, d’autre part.
La pollution de l’eau est due aux activités humaines. Il y a deux sortes de sources de pollution, les sources localisées et les non localisée. En ce qui concerne les sources localisées les polluants sont déversés dans un lieu précis des eaux de surface grâce aux canalisations ou aux égouts. En ce qui concerne les sources non localisées on ne peut pas remonter jusqu’à un lieu précis de déversement des polluants.

On peut donner quelques exemples de sources localisée: les usines, les installations de traitement d’eaux d’égout, les mines souterraines, puits de pétrole, les pétroliers et l’agriculture.
Ainsi que des exemples de sources non localisée: les dépôts d’acide de l’air, le trafic, les polluants diffusés par les fleuves et ceux provenant des eaux souterraines.

Il est difficile de contrôler la pollution non localisée car on ne peut en retrouver les auteurs.
Au-delà de son rôle fondamental dans la production agricole et de son importance vitale en tant qu’eau potable, l’eau est aussi un milieu de vie dont les évolutions plus ou moins brutales peuvent très rapidement avoir des répercussions dramatiques sur les écosystèmes et leur biodiversité.

Le coût économique du recyclage des eaux usées



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *