L’Internet? Définition, Historique et Applications

17 May, 2010 | Economie & Gestion

Marketing
L’apport de l’Internet à l’activité marketing – Section II :
Internet est un nouvel outil d’information et de communication en pleine évolution offrant des perspectives de croissance exceptionnelles.
C’est devenu un formidable moyen de communiquer, d’échanger, de travailler, de rencontrer, d’apprendre et même de commercer.
Internet est entraîne de modifier nos habitudes et de transformer complètement notre mode de vie.
En tant que média utilisant des technologies de pointe en perpétuelle évolution, Internet suscite une nouvelle approche marketing.

Qu’est ce que donc cet Internet ? comment cela s’utilise ? Comment y accéde-t-on, ?Que peut-il bien apporter aux consommateurs ? Et comment Internet révolutionne-t-il le commerce ?

Paragraphe 1 : Qu’est ce que l’Internet ?
1- Définition de l’Internet ( ):
Ce vocabulaire, qui n’était compris et utilisé, il y a quelques années, que par une poignée d’universitaires spécialisés, est aujourd’hui notre lot quotidien. On parle d’Internet où que l’on soit. On remarque de plus en plus, sur les cartes de visites professionnelles, à proximité des classiques numéros de téléphone et de Fax, la mention « e.mail » : suivi d’une série de caractère à la syntaxe bien obscure. Un très grand nombre d’affiches publicitaires comprennent une « adresse Internet » en plus des traditionnelles coordonnées des sociétés communiquant ainsi sur leurs produits ou services. Aussi, dans la presse généralistes, rares sont les magasines qui ne comprennent pas, dans chaque numéro, une ou deux pages consacrées au monde « Cyber ».

Internet est partout : Dans les écoles, dans les universités, dans les entreprises, chez les particuliers .. Internet ! Tout le monde en parle.
Grosso modo, Internet envahit notre quotidien.

Mais, qu’est ce que cet Internet ?
« Internet est un réseau de communication international qui permet tant aux entreprises qu’aux particuliers de communiquer entre eux grâce à un ensemble de réseaux et d’ordinateurs. L’architecture du réseau est dite « Client serveur » c’est-à-dire que les ordinateurs envoient leurs données (les serveurs) vers d’autres ordinateurs équipés de logiciel client ou navigateur (browser). Les voies utilisées peuvent être diverse : lignes téléphoniques, liaisons satellites, câbles, fibres optiques.. »

Internet c’est plus simplement et plus profondément un outil de réseau, un nouveau standard de transaction (Internet protocol), l’outil des transactions qui transmet des instructions opérationnelles autant que des informations, ni plus ni moins révolutionnaire que l’invention de l’alphabet et de l’écriture. Il permet, comme elle, de modifier radicalement l’organisation des transactions de toute nature qui sous-tendent tout le système économique et social en modifiant des paramètres aussi fondamentaux que le temps et l’espace, donc la souveraineté et le pouvoir qui leur sont attaché.

C’est un outil de compétitivité, de modernisation, de flexibilité et de réactivité, c’est en fait le nouveau système nerveux des entreprises : son appropriation n’est ni un problème technique, ni financier, mais culturel (organisation autour de la satisfaction du client) et organisationnel (accent sur un fonctionnement en réseau autour de projets avec un déplacement fort des mécanismes de pouvoir).



Internet concerne toutes les entreprises, quelle que soit leur taille (les entreprises unipersonnelles comme les « Worlds companies ») et quel que soit leur secteur (de la sidérurgie à la haute couture, les industries de bois et évidemment tous les services)( ).
Internet nouvel outil de gestion des transactions est aux services des deux composantes de la stratégie de toute entreprise : sa compétitivité et son développement.

En ce qui concerne la compétitivité, Internet permet de maîtriser les coûts : d’échapper aux logiques propriétaires et d’écraser les coûts informatiques et télécommunications (un des premiers surnoms de l’Internet a été le « Fax Killer »), de réduire les coûts administratifs internes, (l’information n’a besoin d’être saisie qu’une seule fois …et elle l’est souvent pas le client), de limiter les stocks (représentant une immobilisations souvent d’un ordre de grandeur voisin des outillages de production), de réduire le coût administratif des achats, de faire jouer plus facilement la concurrence entre les fournisseurs, d’améliorer le service après-vente tout en abaissant son coût (mise à disposition de documentation technique à jour, télé diagnostic, télé maintenance, télé formation des opérateurs, connaissances fine et rapide des problèmes rencontrés, assistance des techniciens sur site,…).

Internet offre aussi les outils permettant une réactivité et une flexibilité plus grande : coingéniers entre donneurs d’ordre, sous-traitant , et sous-traitant du sous-traitant, qui permet des réductions considérables du temps de conception d’un nouveau produit, capitalisation des connaissances internes et des informations recueillis à l’extérieur, renforcement de l’efficacité des commerciaux qui sont en mesure d’apporter chez le client des simulations beaucoup plus riches, de procéder à des informations, et, en liaison avec le bureau d’études, d’élaborer en temps réel des propositions personnalisées, puis de prendre la commande et le lancer la production sans délai.

En ce qui concerne le développement, Internet permet de trouver : de nouveaux clients, de nouveaux partenaires, de nouveaux marchés, de nouveaux collaborateurs, de nouveaux fournisseurs, de se positionner sur les marchés émergents des communautés de clients (ceci permet à de petites entreprises de se substituer à de grands groupes), d’augmenter la « mind share » « part de client », plutôt que de rechercher de nouveaux client « part de marché », il est souvent plus rentable de fournir davantage de produits ou de services à ceux qui font déjà confiance à l’entreprise.

On peut donc considérer que ses évolutions correspondent à de véritables ruptures épistémologiques, tellement profondes ont été les modifications de l’usage d’Internet. Elles ont donné naissance à de nouveaux paradigmes qui bouleversent les structures organisationnelles des entreprises et tendent à transformer la société elle-même.

2-Historique de l’Internet :
Depuis des années 50, durant la guerre froide, le gouvernement américain se demandait comment protéger l’appareil de l’Etat contre une attaque nucléaire soviétique. C’est en 1964 qu’un chercheur proposa de créer un réseau de communication sans centre physique, le principe était de créer un ensemble de nœuds interconnectés.

Internet Crée en 1969, Arpanet, ancêtre de l’Internet actuel, était un réseau financé par le département américain de la défense, et une de ses agences, l’Advenced Reserch Projets Agency. Il s’agit d’un réseau reliant les centres de recherche de l’armée et les universités américaines l’ARPA a développé le concept de l’Internet selon le principe précédent (nœuds interconnectés), puis adapta en 1972 le protocole nomé TCP / IP (Transport control protocol / Internet prptocol) : nouvelle technologie de commutation de données par paquets et nouveau protocol d’échange. Tel protocol est né en réponse au défi de trouver un langage commun à tous les réseaux existant à l’échelle mondiale, et qui fut l’objet de la conférence internationale qui eu lieu en 1972, à Washington.

En 1974, c’est la naissance de l’Internet dans sa forme actuelle. Le réseau se développe alors rapidement, surtout au Etat-Unis, auprès des centres scientifiques et universitaires, et il a été financé par la National Scientific faindation, une agence du gouvernement américain.

En 1980, il est décidé que la protocole TCP/IP ne serait plus un secret militaire et tomberait donc dans le domaine public. A partir de ce moment n’importe qui pouvait utiliser le réseau gratuitement. Pour les entreprises (à l’exception des constructeurs informatiques et de quelques points avancés, il a fallu attendre 1994 pour que les opérateurs privés proposent des services de connexion à l’Internet. D’abord limité à une offre professionnelle relativement onéreuse, son accès s’est considérablement élargi avec l’apparition de nombreuses offres grand public et d’une nouvelle activité : les opérateurs d’accès au réseau( ).

La transformation d’Internet à envahit les quatre coins du monde, le nombre d’internautes ne cesse d’augmenter de manière spectaculaire, et de plus en plus d’entreprises y construisent leurs sites. Les petites structures comme les multinationales y en ont compris le potentiel en terme de communication, d’information et de réduction de coûts.
Effectivement, ses divers applications offrent des opportunités qui étaient inimaginables auparavant.

3- Applications de l’Internet :
Aujourd’hui, parmi tous les réseaux, Internet peut être considéré comme celui spécialisé dans l’information : son but n’est plus, comme à l’origine de transmettre quelques lignes à partir de messageries, mais d’échanger des documents électroniques, des données informatisées, des informations économiques, des schéma, des sons, etc. En outre, grâce aux récents progrès réalisés dans la sécurisation et la compression des données, Internet donne maintenant accès à une information immédiate et fiable.

C’est pourquoi on a assisté ces derniers temps à un développement exponentiel de ce réseau, les sociétés de services et les producteurs d’informations coopérant pour trouver de nouveaux marchés par le biais d’Internet. En moins d’un an, la notoriété d’Internet est ainsi passé de la simple découverte à une explosion de services d’informations et d’offres techniques intéressant les professionnels comme les particuliers. Dans le domaine économique, Internet se présente comme un outil d’information de tout premier plan, offrant aux entreprises de nombreux services interactifs : marketing en direct, publicité, affiches commerciales, tarifs, documentations techniques, bases de données à forte valeur ajoutée, ect.

Toutefois, le réseau Internet ne se trouve pas au faite de sa perfection. En effet, même s’il a connu un important développement ces dernières années, cet outil de communication universel éprouve encore quelques difficultés à trouver ses marques, de nombreuses améliorations restant à apporter pour un bon fonctionnement du réseau. Surtout sur le plan juridique puisque l’édictions de règles juridiques internationales deviendrait alors indispensable ( ).
Le cybermarketing
Chapitre I : Du marketing au cybermarketing
_________________________
– « Cyberespace et cybermarketing : Des concepts encore au stade embryonnaire au Maroc » Samira El Bakkouri, 2003/2004, Université de Fès.
– « Internet : Publicité et problème de sécurité », Mehdaoui Alaoui, 2001/2002, Université de Meknes.
– « Les enjeux de la recherche d’informations sur Internet », Benjamin Fabre, 2004/2005, Euromed – Marseille.
– « Le commerce électronique : Qu’en est-il au Maroc ? » Chrita Hayat et Bouhamid Souâd, 2000/2001, Université de Meknes.

10 thoughts on “L’Internet? Définition, Historique et Applications

  1. loulita

    j ai besoin d un livre concernant l internet téléchargement gratuit s.v.p

    Reply
  2. ANDRE DEOGRACIAS MUSWAYA KATUMBAYI

    INTERNET A RENDU FACILE LA VIE DE NOUS LES UNIVERSITAIRE ALORS NOUS ACCOURAGEONS LES CONCEPTEURS DE CETTE INNOVATION.

    Reply
  3. rania switchi

    Merci pour ces informations importantes
    J’en ai profité très Merci

    Reply
  4. Yves

    merci , je pourrais avoir un livre à télécharger concernant l’Internet.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.