Définition du Commerce électronique

17 May, 2010 | عــام

Définition du Commerce électronique:
Il n’y a pas une définition conventionnelle du terme « Commerce électronique ». Selon la définition Technique( ) : «Le commerce électronique recouvre l’EDI ( ) (échange de données informatisées) le courrier électronique, les audits et tous les processus associés afin d’avoir un échange numérique d’un bout à l’autre d’une activité commerciale de tout l’information nécessaire pour conduire les affaires. Il est aussi utilisé pour décrire les normes, les pratiques et technologies qui définissent la nouvelle approche du commerce ».

Selon l’association française de télématique multimédia (aftel) « Le commerce électronique désigne l’ensemble des échanges commerciaux dans lesquels l’achat s’effectue sur un réseau de télécommunication, il couvre aussi bien la simple prise de commande, que l’achat avec paiement concerne autant les achats de biens que ceux de services, les échanges d’informations, des transactions concernant des produits d’équipement ou bien de consommation ».

Définition du e-commerceFrancis Lorentz dans son rapport remis le 7 Janvier 1998 au ministre français de l’économie, des finances et de l’Industrie tente de définir le commerce électronique comme « l’ensemble des échanges numérisés liés aux activités commerciales, il s’agit donc aussi bien de relation inter-entreprise que relation entre entreprise et consommateurs, et entre autres entreprises et administration ».

L’organisation mondiale de commerce, avance que le commerce électronique s’entend de la production, de la distribution, de la commercialisation, de la vente ou de la livraison de marchandises et services par des moyens électroniques. Ces moyens sont le téléphone, le télécopieur, les systèmes de paiement électroniques, l’échange de données informatisée (EDI) et Internet.
En France, le chiffre d’affaire du commerce électronique est de 7 milliards d’ € , il y a 24 milliards d’intexnautes, en 2004. Ces chiffres devraient augmenter de manière significative grâce au prévision du taux d’équipement des ménages ADSL qui doit passer de 8% à 3%( ).
Il existe deux grandes types d’échanges: les échanges entre entreprises (B to B), qui représente 80% du total, et les échanges entre entreprises et consommateurs (B to B).

particularités du commerce en ligne: Rapidité, Adaptabilité , Egalité , Simplification , Globalité et localité
Les moyens de paiement électronique: Monnaie électronique, Traits à vue, Chèques électroniques, Le télépaiement : la carte bleu

Source: Le commerce électronique: caractéristiques et problème ouvert

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.