Cybermix : distribution

Le cybermarketing
Chapitre II : Cybermarketing : Fondements et concepts de base :
Section II : Le cybermarketing-mix :
Paragraphe 4 : Cybermix : distribution
Dans son accepte classique, la distribution  est  « l’ensemble des activités logistiques, Financières et commerciales réalisées à partir du moment où les produits sont finis et attendent d’être écoulés jusqu’à leur possession par les consommateurs. Autrement dit, la distribution est un ensemble de fonction qui font passer le produit de son état de production à son état de consommation » .
La distribution des produits ou services peut subir des changements considérables selon les domaines d’activité. Le réseau peut en effet représenter un canal de distribution global, original et économique pour tout ce qui a à voir avec les logiciels, la consultation d’articles ou la traduction de textes. Cette vente directe permet une forte désintermédiation, c’est –à-dire l’élimination de l’intermédiaire du circuit de distribution. C’est le concept du B2C(business to consumer) permettant un contact direct avec le consommateur.

1- La vente directe :
En facilitant le contact entre le producteur et les consommateurs, le réseau Internet encourage la vente directe.
Pour les entreprises pratiquant déjà ce mode de commercialisation Internet n’est qu’un moyen de vente supplémentaires. L’intégration du réseau dans  la stratégie de ces entreprises nécessite néanmoins certains investissements, notamment à cause des caractéristiques spécifiques des outils Internet.
Les compagnies qui n’effectuent par de vente, directe peuvent se trouve confrontées à l’opportunité d’en faire.
Pour les sociétés qui ne sont Habituellement pas en contact direct avec leurs clients, le fait de créer un système de commercialisation direct est une mutation culturelle et technique importante, mais susceptible d’apporter une meilleure connaissance du marché.

2- Les cyber médiaires :
Les cybermédiaires , c’est –à-dire les intermédiaires opérant sur Internet, constituent un nouveau canal de distribution. Parmi les cybermédiaires  . On distingue les magasins virtuels, des centres  commerciaux virtuels, qui regroupe Plusieurs vendeurs sur un  même site.
La logistique du virtuel est très particulière et le cyber-commerçant peut en arrive à vendre des produits  sans Jamais les  détenir physiquement puisque le transporteur collecte directement la marchandise chez le producteur ou le grossiste pour l’expédier au client (entreposage virtuel ou virtual warech ousing ) .
La micro- Franchise virtuelle compte parmi les innovations du web.
En autre, l’exploitation d’Internet comme support à l’échange d’information entre l’entreprise et ses associés, et la mise à disposition d’une grande quantité d’informations détaillées sur le site web de l’entreprise réduisant au minimum les tâches de support ou système.
La logistique des commandes pourrait être gérée de façon centralisée depuis un point de globe, semi-centralisée, depuis quelques points ou décentralisée si le franchisé gérait son propre stock et l’expédition de ses commandes.

3- la télédistribution :
Certains produits et services peuvent être diffusés directement sur le réseau . De très nombreux secteurs comme le domaine financier (beaucoup courtage), l’assurance ou les médias peuvent utiliser le réseau comme canal de distribution. En utilisant le réseau, les acteurs cherchent à bénéficier des avantages de la rapidité, la globalisé, le support multimédia etc.
Les produits immatériels comme l’information, les logiciels, la musique ou la vidéo peuvent aussi transiter par le réseau Internet entre le producteur et le consommateurs, L’utilisateur du réseau permet en effet de mener une stratégie d’invasion du marché .
Dans le domaine informatique, ce sont non seulement les logiciels, mais aussi les correctifs et les mises à jour qui sont expédiés via le réseau.
Le secteur de l’image et de la photographie est concerné par la télédistribution. Les domaines du cinéma, de la télévision et de la vidéo sont encore aujourd’hui relativement  peu touchés par la  télédistribution sur Internet car le débit offert par le réseau reste très insuffisant pour supporter de tels services. Néanmoins, le développement de méthodes d’accès a haut débit permet d’envisager des services de vidéo à la demande dans les-quels les film seront transférées par le réseau  en temps réel ou de façon différée.
______________________
-Introduction au Marketing, Initiation au cybermercatique, P 156.RE
-« Cyberespace et cyber marketing : Des concepts encore au stade embryonnaire au Maroc   « samir  El Bakkouri, 2003/2004 université
-« Cyberespace et Cybermarketing :Des concepts encore au stade embryonnaire au Maroc « Samir El Bakkouri, 2003/2004.Université de Fès.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *