La gestion du risque financier

La gestion du risque financier
Introduction générale
D’une façon générale le risque est un danger éventuel plus au moins prévisible, inhérent à une situation ou à une activité. En droit c’est l’éventualité d’un événement future, incertain ou d’un terme indéterminé, ne dépendant pas exclusivement de la volonté des parties et pouvant causer la perte d’un objet ou tout autre dommage.
En finance le risque signifie la perte de l’argent suite à une opération financiere (sur actif financier), ainsi il tient à la présence d’une dette dans la structure de financement de l’entreprise.
En outre, le risque économique est un risque spécifique à une entreprise endettée, et dans une de ses formes externe, il désignerait par exemple le cas d’une entreprise dont l’excèdent brut d’exploitation est pourtant positif mais il existe des charges financières dues à l’endettement qui sont plus importantes et provoquant a définitive une perte.

Dans ce travail nous avons fait une synthèse de tous les types des risques ainsi que les stratégies employées pour gérer ces risques. Dans cette optique un diagnostique à été fait permettant de dégager les principales causes des risques,  à savoir :
–    l’auto-couverture
–    la fixation immédiate du prix ou du taux futur : le terme
–    l’assurance
–    la cession immédiate de l’actif ou du passif porteur du risque.

D’autre part notre attention a été focalisée sur les outils mathématiques utilisés pour gérer les risques. Ainsi, nous avons exploré les principales techniques utilisées et les modèles classiques qui ont été avancés pour modéliser et gérer les risques.
La gestion du risque financierNotre mémoire est organisé comme suit : dans le chapitre (1), nous avons introduit d’une part la définition de chaque risque, et d’autre part la présentation des types des risques financiers (risque du taux, risque de contrepartie, risque de liquidité.…).

Dans le chapitre (2), nous avons étudié les stratégies développées pour mieux gérer les risques financiers, après avoir fait un diagnostic de chaque risque à part. Le troisième chapitre a été consacre, à l’étude détaillée des crises liées aux risques financiers (les causes et  les conséquences), ce qui a permet de connaître la finalité de la gestion des crises financières.
Finalement dans le dernier chapitre nous avons fait un survole des principales techniques mathématiques et modèle utilisés dans le domaine des finance et particulièrement dans la gestion du risque.

La démarche du diagnostique financier

*  Le développement de financement par émission des titres qui entraîne par                                                                                                                                                                              conséquent, une diminution du rôle des crédits bancaires intermédiaires.
*  Le caractère complexe ou hybride des nouveaux titres correspondant aux valeurs mobilières composées et qui provient à leur nature qui s’apparente aux fonds propre et des capitaux d’emprunt.

En effet, certains auteurs n’ont pas manqué de faire remarquer qu’il en résultent une évolution important dans le rôle du financier dans la conception traditionnelle, le rôle du financier est de financer et de procurer des capitaux à l’entreprise, en temps utile au moindre coût et correspond aux besoin à court terme de l’entreprise. Dans la conception nouvelle, le financier n’est plus seulement un demandeur de capitaux, mais il devient avant tout un vendeur des titres; son objectif prioritaire est alors « la maximisation da la valeur de ces titres sur le marché. »

Ensuite lorsque l’entreprise, pour se financer; à recours à des dettes, elle est obligée de payer des frais financiers correspondant au coût d’endettement, ces frais peuvent être assimilés à des coûts fixes. La présence de ces coûts fixes peut entraîner un effet de levier, qualifier lui aussi d’effet de levier financier.

2) la naissance du risque
En effet le risque  prend sa rive de l’impact et de l’endettement sur la rentabilité et le risque de l’entreprise. Il faut ensuit dire que c’est un risque qu’est lié à la structure du capital de l’entreprise. et pour la mesurer, il faut procéder à l’aide du levier financier qui reflète l’incidence, qui peut être positive ou négative ou nulle de l’endettement de l’entreprise sur la rentabilité de ces capitaux propres après distinction entre rentabilité économique et rentabilité financière.
Dans ce chapitre nous commençons par la définition du risque financier et le risque d’exploitation ou économique, et puis nous mettons l’accent sur les conséquences de chacun.
La gestion du risque financier : Aspects économiques & modèles mathématiques

La gestion du risque financier : Aspects économiques & modèles mathématiques

________________________
Appui, pilier



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *