Dynamique des échanges commerciaux en Afrique du Nord

e-commerce en Afrique du Nord synthèse d’études nationales
2. Le commerce extérieur en Afrique du Nord
2.1. Dynamique des échanges commerciaux en Afrique du Nord
2.1.1. La dynamique régionale nord africaine
L’étude montre que la région nord africaine ne constitue pas encore une unité régionale politique et commerciale étant donné qu’aucune communauté économique régionale n’englobe les sept pays en même temps. L’UMA, seule communauté économique régionale uniquement constituée de pays nord africains compte cinq membres parmi les sept. Toutefois, en plus des accords commerciaux bilatéraux existant entre eux, les pays de la région ont en commun certains groupements régionaux ou internationaux (la GZALE, la CEN-SAD, le COMESA).

Le principal groupement de la région, l’UMA, ne parvient pas encore à créer une véritable dynamique régionale, la part du commerce intra-régional étant très faible en comparaison avec d’autres groupements de part le monde, y compris sur le continent africain. Cette part est de plus très faible par rapport à d’autres groupements de niveaux de développement similaires.
Les accords d’intégration commerciale conclus par les pays nord africains pourraient présenter une multitude d’avantages pour eux, notamment constituer un poids et un pouvoir de négociations significativement plus importants, or le manque de mécanismes qui régissent l’application de ces accords ainsi que les initiatives infructueuses ou lentes à se mettre en place, peuvent mener à un désintérêt des pays membres de la question régionale et affecter négativement le commerce entre eux.

2.1.2. Accords commerciaux des pays de l’Afrique du Nord
Les pays d’Afrique du Nord sont tous engagés dans des processus commerciaux multilatéraux et régionaux, et sont aussi signataires d’accords préférentiels bilatéraux et régionaux. La plupart des pays sont signataires de plusieurs accords commerciaux qui se chevauchent.
Les accords préférentiels signés avec l’Union Européenne sont les accords régionaux les plus importants pour la sous-région.
Le tableau 2.1 ci-dessous détails les accords commerciaux des pays d’Afrique du Nord.

2.1.3. Echanges inter Afrique du Nord

Il ressort clairement des chiffres établis dans le rapport que la région nord africaine ne connaît pas une dynamique commerciale interne très active, et les visions sont résolument tournées ailleurs.

 

Figure 2-1 : Part des exportations destinées au marché nord africain en 2004 (en %)
Figure 2-1 : Part des exportations destinées au marché nord africain en 2004 (en %)
Tableau 2-1 : Engagements et Accords Préférentiels signés par les pays de la sous-région.
Tableau 2-1 : Engagements et Accords Préférentiels signés par les pays de la sous-région.

Pour les pays d’Afrique du Nord, et les pays de l’UMA en particulier, les échanges avec l’Afrique sont essentiellement des échanges avec la région nord africaine. Toutefois l’étude montre que ces échanges sont dérisoires compte tenu des échanges globaux réalisés par ces pays avec le reste du monde. La sous-région nord africaine est à ce titre un des cas les plus extrêmes pour la faiblesse de son intégration inter régionale.
Aucun des pays de la région ne destine plus de 6% (chiffre réalisé par la Tunisie) de ses exportations totales vers la région nord africaine. Le commerce bilatéral le plus important dans la sous-région est réalisé entre la Tunisie et la Libye.

tableau-2-2
Figure 2-2 : comparaison du niveau des exportations intra-régionales dans les différentes régions du monde (2004)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le commerce intra-régional de l’Afrique du Nord se situe aux environs de 2,7%. A titre de comparaison la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC) réalise un taux d’intégration commercial de 31% (la communauté a été créée en 2000 et le taux d’intégration était de 8% en 2001).
2.1.4. Echanges avec l’Union Européenne
Les regards des pays nord africains sont résolument tournés vers l’Europe, profitant d’accords commerciaux avantageux et de relations historiques particulières. L’activité commerciale des pays d’Afrique du Nord est fortement concentrée sur l’Europe. En effet, à l’exception du Soudan (qui destine 76% de ses exportations vers les pays émergents d’Asie), l’Union Européenne représente le débouché de 40 à 80% des exportations des pays nord africains.
La dépendance des pays nord africains (à l’exception du Soudan) par rapport à l’UE est aussi confirmée par les importations de ces pays, faisant clairement apparaître celle-cicomme le principal partenaire des pays d’Afrique du Nord, dont l’intérêt vers cette région laisse peu de place pour un échange inter régional.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *