Thème: le contrôle de gestion, cas : Maroc Telecom

4 October, 2009 | Economie & Gestion

Le Contrôle De Gestion
INTRODUCTION GENERALE  :
Avec l’évolution profonde de l’environnement concurrentiel, l’accroissement considérable de la variété des produits mis sur le marché, l’entreprise se trouve inéluctablement débordée par la masse des problèmes à résoudre : la mondialisation des événements et la globalisation sont devenues des réalités qui nous amènent à réagir au turbulences de ce monde de changement.

La complexité l’incertitude de la l’avenir et la précarité sont généralisée . Elles s’installent partout et sous toutes leurs formes. De ce fait, elle a tendance plus à éteindre les incendies que de s’occuper des vrais problèmes .

Ce comportement de sapeur-pompier absorbe une grosse partie des ressources disponible et nuit à la productivité de l’entreprise. D’où la nécessité de procéder à des recherches ; aussi bien académiques qu’empiriques qui permettraient d’améliorer la réactivité commerciale de l’entreprise et d’accroître l’efficacité technique et économique de l’ensemble de ses moyens.

A ce titre, les managers sont conduits à développer une approche globale, cohérente et transparente de l’entreprise de façon à répondre aux besoins et aux attentes de plus en plus pressantes de tous ceux qui ont concernés par la vie de l’entreprise . Des défis semblables ont déjà relevés par les entreprises japonaises après la restructuration de leur économie en 1945, et depuis par de nombreuses entreprises plus ou moins en difficulté ou en ruine.
Toutes ces entreprises ont connu un redressement spectaculaire, radical et durable en fondant du management sur les principes de l’Excellence.
Dans la même logique, il devient nécessaire, plus que jamais , de doter l’entreprise d’un système de management global (SMG) permettant d’aligner la performance de l’entreprise aux réalités des évolutions . Le contrôle de gestion a répondu à ce souci et est devenu une arme fondamentale par son apport de nationalité économique et par la rigueur qu’il introduit à tous les niveaux de l’entreprise.

Les grandes entreprises, notamment celles qui sont cotées en bourse, y trouvent un moyen pour s’assurer quelques stratégies est bien relayée à des actions concrètes et que leurs objectifs de rentabilité sont atteint. Les PME découvrent les vertus d’une démarche qui débouche sur la définition active d’objectifs et sur la connaissance précise des réalisations. Le secteur non marchand (association, collectivités locales …) est intéressé par l’esprit d’une méthode qui, non seulement favorise la maîtrise des dépenses, mais invité à la réflexion sur les objectifs et les plans d’action.



Cependant, le contrôle de gestion à ses propres limites . Il doit éviter d’apparaître comme un système provoquant les blocages parce qu’il serait tatillon et rigide, la frontière entre trop de contrôle et trop de liberté, comme partout, est difficile à trouver ; il faut de la prudence et de discernement pour obtenir des résultats. Il convient aussi de lutter la tendance naturelle au centralisme. Le contrôle de gestion, doit au contraire favoriser la décentralisation au niveau recherché, tous en gardant un contrôle de l’activité et des actions entreprises.

Au Maroc, l’introduction et l’impact du contrôle de gestion commencent récemment à s’imposer dans les entreprises à caractère industriel, agro-industriel et commercial sous la pression d’une concurrence.
Par ailleurs on a assisté à l’émergence d’un corps de littérature s’intéressant au thème du contrôle de gestion, Mais les recherches empiriques qui existent actuellement et qui portent directement sur le contrôle de gestion-au sein de l’entreprise marocaine-sont encore très peu nombreuses et d’un passé assez récent pour pouvoir apprécier correctement leur pertinence. En définitive, l’objectif de la présente recherche est d’apporter une contribution à l’étude de la pratique du contrôle de gestion dans les firmes marocaines, aussi bien des outils utilisés que de la perception qu’en ont les dirigeants.

Une telle recherche sera des données recueillies par questionnaire et des entretiens, auprès de la direction régionale (DR) de la société Maroc telecom (IAM) Maroc telecom, Leader du marché des télécommunication au Maroc, Fournit des efforts énormes pour q’elle soit à la hauteur des exigence de son secteur et aspiration des ses clients.
société Maroc telecomEn effet, l’année 2004 à connu le lancement de plusieurs chantiers de modernisation qui ouvrent les voies d’amélioration à l’IAM pour guider son vecteur de croissance interne et externe. Or, la réussite de ces chantiers ne peut se réaliser sans le redéploiement des efforts au niveau régional.
Conscients du défi à relever, les responsables de la DR de fés n’ont cessé de mobiliser les énergies autour des projets de la société pour concrétiser les objectifs assignés.
En ce qui concerne l’implantation des nouveaux outils de gestion, la DR de fès était la première à réussire leur mise en place.

C’était le cas du budget analytique ventilé par centres analytiques et par produits, de la mise en place de nouvelles procédures de gestion et de l’élaboration d’un tableau de bord régional par division.
Dans le cadre du contrôle de gestion, le choix des outils est fondamental, car il devient nécessaire d’assister le décideur dans sa prise de décision, en lui fournissant des éléments de réponse sans autant le remplacer.

Ceci étant, le présent travail de recherche s’articule autour de deux parties :
La première de nature théorique a pour objectif de traiter le concept de contrôle de gestion, de son évolution, de son processus et des principales caractéristiques que doit remplir un contrôleur de gestion ainsi que l’étude des différentes approches du contrôle de gestion.
Quand a la deuxième partie analyse la coté pratique, il se proposera comme un récapitulatif des principales conclusions qu’on a pu tirer du diagnostic portant sur le « contrôle de gestion » des sociétés de service et surtout la société MAROC TELECOM.
Le contrôle de gestion : MAROC TELECOM

LE CONTRÔLE DE GESTION CAS : MAROC TELECOM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.