memoire: Le contrôle de gestion CAS : MAROC TELECOM

10 October, 2009 | Economie & Gestion

Le contrôle de gestion CAS : MAROC TELECOM
CONCLUSION GENERALE
Notre travail à porté sur la pratique du contrôle de gestion dans l’entreprise au Maroc à travers un cas pratique celui de la société Maroc Telecom.

Pour ce faire, le premier chapitre a fourni une présentation du contrôle de gestion et de son évaluation ainsi que de ses problématiques majeures. La notion de système de contrôle de gestion équilibré entre ses aspects techniques et ses aspects humains et organisationnels est apparue comme fondamentale.

Le deuxième chapitre, quant à lui, s’est intéressé à l’étude des différents approches de contrôle de gestion, de mettre en évidence les principales caractéristiques du contrôles de gestion tel qu’il est conçu en fonction des exigences émanant de l’environnement, de ses principaux missions et objectifs.

Nous avons voulu présenter la pratique de chaque instrument de contrôle de gestion à travers l’étude d’un cas pratique, celui de la société Maroc telecom avec une certaine neutralité sans aucune préférence. Nous avons souhaité montrer que chaque outil doit être connue avec ses apports et ses limites. C’est l’utilisation intelligente et adaptée de chaque méthode qui permet de préparer de bonnes décisions .

Au terme de ce travail, nous voudrions mettre l’accent sur la relation entre le contrôle de gestion et l’amélioration des performances d’une entreprise, ceci revient à interpréter la phase suivante :” pour gérer … il faut contrôler les performances”.



Une définition de la performance par les deux seules notions d’efficacité (atteindre l’objectif) et d’efficience (consommation de ressources pour atteindre l’objectif de façon optimale) pourrait être réductrice . la notion de performance est complexe, certes elle est mesurée à un moment donné mais elle ne s’analyse que de façon dynamique, sur le long terme , en effet , la performance doit rendre compte d’une dynamique et de la capacité de l’entreprise à renouveler , pour le future, des résultats favorable , dans de multiples domaines : commerciaux, productifs, financiers, humains, sociaux , environnementaux … le contrôle de gestion mettra en place les outils et un ensemble d’indicateurs qui permettront de mesurer, de gérer et de contrôler cette performance : la comptabilité de gestion , la gestion prévisionnelle et les tableaux de bord.

Le contrôle de la performance est conduit à travers différentes logiques : la méthode des coûts complets est une « méthode d’analyse du passé », elle permet de calculer les coûts réels et de mesurer la rentabilité de l’entreprise à partir des informations issues des documents comptables établis, Toutefois, elle ne permet pas d’analyser l’impact des prises de décisions sur la rentabilité, dès lors la méthode des coûts partiels s’impose comme une « méthode d’analyse de futur » et permet de mener une analyse prévisionnelle des coûts.

Enfin, le contrôle budgétaire dans une démarche de comparaison entre les réalisations et les prévisions, permet de surveiller les écarts, notamment au niveau de l’efficacité du personnel.
L’entreprise doit se positionner dans un environnement concurentiel et doit adopter une stratégie en réalisant l’adéquation entre les objectifs de compétitivité à atteindre (pénétration du marché, rentabilité des modèles …) et les moyens matériels et dumains nécessaires pour les réaliser, il convient donc le compléter l’information comptable normalisée à l’aide d’outils de contrôle de la performance.

Le contrôle de gestion vise à concevoir et à gérer les outils qui permettent de piloter et d’aider à la prise de décisions stratégique. L’objectif est pouvoir apporter des réponses efficientes à des questions aussi variées que :
Quel est le coût des produits finis ou de activités ? quel est le niveau optimal de production qui permettra à l’entreprise d’être rentable ? quel est le niveau de prix que l’entreprise doit fixer tout en respectant les contraintes du marché ? faut –il embaucher en personnel de production ? faut –il investir ? Faut –il décider de faire en interne ou de faire en externe ?

LE CONTRÔLE DE GESTION CAS : MAROC TELECOM

One thought on “memoire: Le contrôle de gestion CAS : MAROC TELECOM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.